Fleeschskandal zu BaaschtnechZu Lëtzebuerg Ochseschwänz a Gehacktes betraff

D'Produite goufen aus de Rayone geholl, och wann offiziell kee Gesondheetsrisiko besteet. D'Clientë vum Delhaize kënnen hir "Queue de boeuf" zeréckbréngen.

© AFP-Archiv

Zu Baaschtnech huet bekanntlech e Mëttwoch missten e Schluechthaus zougemaach ginn. Et war ënnert anerem festgestallt ginn, datt et falsch Informatiounen iwwert den Datum gouf, wéini d’Fleesch agefruer gouf. Iwwer 50 Prozent vun de Produite wieren net konform gelabelt gewiescht. Dofir gouf d’Schluechthaus, dat sech op Ranner spezialiséiert huet an eent vun de gréissten an der Wallonie ass, mat Effet immédiat zougemaach. Et krut den Agrément ewechgeholl.

Dat huet och Konsequenze fir de Grand-Duché, wéi de Gesondheetsministère um Freideg matdeelt, waren aus deem Schluechthaus Ochseschwänz a Gehacktes op Lëtzebuerg geliwwert ginn. D'Produite goufen aus der Vente geholl, dat well eng Fraude virlouch, net well e Gesondheetsrisiko bestéing, där soll nämlech KEE bestoen. Dobäi beruffe sech déi Lëtzebuerger op déi belsch Autoritéiten.

Zu Lëtzebuerg waren Delhaize a Colroyt betraff. De Grupp Delhaize deelt um Freideg mat, datt Clienten d'Méigléechkeet hunn, hir "Queue de boeuf" vun der Mark Delhaize zeréckzebréngen.



An der Belsch ginn elo nach weider Schluechthaiser vun der Entreprise kontrolléiert. D'Schluechthaus VEVIBA zu Baaschtnech, an deem 300 Leit schaffen, gehéiert dem Grupp Verbist, deen nach 3 weider Schluechthaiser bedreift an 20 % vum Maart an der Belsch huet.

Delhaize a Colruyt hunn an der Belsch zu de Clientë vun deem Grupp gehéiert an hunn d'Vente vu Fleesch vun do gestoppt.

D'Pressespriecher vu béide Chaînen haten RTL en Donneschdeg confirméiert, datt och Fleesch aus Baaschtnech a Butteker zu Lëtzebuerg ze kréie war. Et war direkt als Virsiichtsmoossnam aus de Rayone geholl ginn.



COMMUNIQUÉEN

Fraude détectée dans un établissement de viande en Belgique (09.03.2018)

Communiqué par: ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs / ministère de la Santé

Dans le cadre de la fraude détectée dans un établissement de viande en Belgique, les autorités luxembourgeoises sont en contact permanent avec les autorités belges. Par cette voie, nos administrations ont reçu une liste de produits incriminés par cette fraude et qui ont été livrés à plusieurs points de vente au Luxembourg. Tous les produits ont été retirés de la vente.

Les produits actuellement concernés par cette fraude sont des queues de bœuf et de la viande hachée.

Par ailleurs, plusieurs enseignes de supermarchés au Luxembourg ont préventivement retiré de la vente tous les produits en provenance de cet établissement belge par principe de précaution. D'après les informations reçues des autorités belges, il n'y aurait pas de risque identifié pour la santé publique à ce moment.


Delhaize demande à ses clients de rapporter dans leur magasin la queue de bœuf de la marque Delhaize.

Problématique : L'AFSCA mentionne la possibilité d'un risque pour la santé publique.
Info produits : Nom : Queue de bœuf
Marque : Delhaize
Code EAN : 225451000XXXX
Numéro de lot : Tous les numéros de lot
DLC (date limite de consommation) : Toutes les dates
Période de commercialisation : Jusqu'au 8/03/2018

A ce jour, nous n'avons pas reçu d'avis de l'AFSCA que d'autres produits seraient concernés.

Que faire si vous avez déjà acheté le produit ?
Entre-temps, Delhaize a déjà retiré de ses magasins tous les produits concernés. Il est demandé aux clients qui ont acheté ces produits de ne pas les consommer et de les rapporter dans un magasin Delhaize. Si vous en avez mangé et que vous présentez des troubles digestifs, il est conseillé de consulter votre médecin traitant.

Conseils et informations destinés aux consommateurs :

Pour de plus amples informations, les clients peuvent également s'adresser à notre service Clients au numéro gratuit : +352 30 99 11.