EU-SommetMat Asien zesumme verschidde Problemer an der Welt léisen

Déi traditionell Weltuerdnung, en Zesummeschaffen ënner Staaten am géigesäitege Respekt. Dat stoung déi lescht 24 Stonnen zu Bréissel am Mëttelpunkt.

EU-Sommet zu Bréissel (19.10.2018)
Déi traditionell Weltuerdnung, en Zesummeschaffen ënner Staaten am géigesäitege Respekt. Dat stoung déi lescht 24 Stonnen zu Bréissel am Mëttelpunkt.
An do souzen Weltmuechten aus Asien, ewéi China, Japan, Russland an Indien mat de Vertrieder vun den EU-Länner zesummen um Dësch. De Message war kloer, et kann ee just zesummen eise Planéit retten an d'Konflikter an d'Ongläichheeten op der Welt léisen, esou de Jean-Claude Juncker.

De Premier huet dann zu Bréissel och vill op bilateral Gespréicher gesat, well jo och vill Lëtzebuerger Entreprisen, SES, Cargolux oder ArcelorMittal, am Ausland aktiv sinn. Do kënnt een dann och mat de Kollegen aus dem Ausland eben iwwert d'Themen, déi béid Länner verbannen, an d'Gespréich, mengt de Xavier Bettel.

Nieft de grousse Länner huet Lëtzebuerg awer och nach aner Länner um Radar, wéi Kambodscha, de Laos, Malaysien, d'Philippinnen, de Vietnam oder Südkorea. An do wäert den aktuelle Formateur vun der Lëtzebuerger Regierung, wann dës bis sollt stoen, och Ufank vum nächste Joer reesen, fir eben iwwer nei Partnerschaften, zum Beispill am Secteur vun de grénge Finanzen, ze schwätzen.

Am Fokus zu Bréissel stoungen als d'Wirtschaft, Finanzen, Soziales a Kultur. Awer och d'Jugend, déi nächst Generatioun op dem asiateschen an europäesche Kontinent. Konfliktpotential gouf et dogéint wéinst der Situatioun vun de Mënscherechter a verschiddene Staaten. Eng Problematik, déi ënner anerem déi däitsch Bundeskanzlerin Angela Merkel ugeschwat huet.

De Communiqué vum Staatsministère

Xavier Bettel au 12e Sommet de l'ASEM à Bruxelles
Communiqué par: ministère d'État

En date du 18 et 19 octobre 2018, le Premier ministre, ministre d'Etat, Xavier Bettel a participé au Sommet Europe-Asie (ASEM) à Bruxelles.

Le sommet de l'ASEM a réuni les chefs d'État ou de gouvernement de 30 pays européens (les 28 États membres de l'UE, la Norvège et la Suisse), 21 pays asiatiques ainsi que le secrétariat de l'ASEAN et des représentants de l'Union européenne.

Le sommet était placé sous le thème « L'Europe et l'Asie: des partenaires à l'échelle mondiale face aux défis mondiaux ».
L'objectif du sommet fut de renforcer le dialogue et la coopération entre les deux continents dans un large éventail de domaines, dont notamment le commerce et l'investissement, la connectivité, le développement durable et le climat ainsi que les défis en matière de sécurité tels que le terrorisme, la non-prolifération, la cybersécurité, la migration irrégulière.
Dans son intervention, le Premier ministre, Xavier Bettel, a souligné l'importance de la connectivité pour le rapprochement économique et financier des continents asiatique et européen.

« La révolution digitale contribue, comme aucun autre facteur, à rapprocher l'Europe et l'Asie. » a constaté Xavier Bettel. « Pour assurer le développement de nos économies et de nos sociétés et pour renforcer les liens entre les individus, une connectivité digitale optimale est cruciale. » Et de poursuivre: « Nous sommes sur la bonne voie. L'Europe, grâce à l'excellence de ses infrastructures, et l'Asie, grâce au dynamisme de ses économies, sont à la pointe dans le secteur des technologies de l'information et des communications. »

Le Premier ministre a estimé que la connectivité digitale doit être un levier d'inclusion, raison pour laquelle il faut lutter contre la fracture numérique, afin d'éviter que ceux qui ne sont pas connectés aujourd'hui, soient exclus des opportunités économiques et sociales de demain.

En marge du sommet, Xavier Bettel a rencontré une délégation des jeunes dirigeants de la Fondation Asie-Europe (ASEF) pour mener des discussions sur la gouvernance éthique et le développement du leadership avec ces jeunes étudiants originaires d'Asie et d'Europe.

Le dialogue Europe-Asie a été créé en 1996 pour offrir un espace de dialogue et de coopération entre l'Europe et l'Asie. Il a pour vocation de renforcer les relations entre les deux continents. Les partenaires de l'ASEM représentent à eux seules 55 % du commerce mondial, 60 % de la population mondiale, 65 % du PIB mondial ou encore 75 % du tourisme mondial.
Le sommet de l'ASEM se tient tous les deux ans, afin de définir les priorités du partenariat. Ces sommets se tiennent tour à tour en Asie et en Europe.