Atomofkommes mam IranJean Asselborn um Sommet vun den EU-Ausseminister zu Bréissel

D'Ausseminister vun der Europäescher Unioun beroden um Méindeg zu Bréissel iwwert de Stand vun de Rettungsefforte fir d'Atomofkommes mam Iran.

© AFP-Archiv
Mat um Dësch sëtzt och de Lëtzebuerger Diplomatiechef Jean Asselborn.

Nom eesäitege Réckzoch vun den USA aus dem Accord geet et virun allem drëms, den Handel mam Iran weiderhin ze garantéieren, och wann d'USA mat Sanktiounen dreeën.

Sollt dat net reusséieren, kéint den Iran säi Programm fir d'Uräichere vun Uran, dee fir de Bau vun Atomwaffen néideg ass, nees an Ugrëff huelen.

Fir genee dat ze verhënneren, war dem Iran iwwert de Wee vum Atomofkommes verséchert ginn, dass di wirtschaftlech Isolatioun vum Land opgehuewe gëtt.

Jean Asselborn au Conseil « Affaires étrangères » de l'UE, le 28 mai 2018 à Bruxelles
Communiqué par: ministère des Affaires étrangères et européennes

Le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg, Jean Asselborn, participera au Conseil « Affaires étrangères » de l'Union européenne, le 28 mai 2018 à Bruxelles.
Le Conseil « Affaires étrangères » commencera par les questions d'actualité, ce qui permettra aux ministres de passer en revue les problèmes les plus pressants à l'ordre du jour international, en évoquant notamment le sommet de Sofia qui s'est tenu le 17 mai, l'évolution récente de la situation en Corée du Nord et la situation au Yémen.
Les ministres des Affaires étrangères continueront d'examiner la question de l'Iran et de l'accord sur le nucléaire iranien au vu des derniers développements en la matière.
Les échanges de vues des ministres seront ensuite consacrés à la situation politique au Venezuela dans le contexte de l'élection présidentielle qui s'est tenue le 20 mai, avant de porter sur la situation en République démocratique du Congo, dans la perspective des élections qui devraient s'y tenir à la fin de l'année.
Au cours du déjeuner, les ministres des Affaires étrangères débattront de la situation à Gaza et des derniers développements intervenus dans la région, suite notamment au transfert de l'ambassade des États-Unis en Israël à Jérusalem.
Le Conseil devrait débattre du mandat de négociation du futur accord entre l'UE et les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). L'accord de partenariat ACP-UE actuel, connu sous le nom d'accord de Cotonou, arrivera à expiration en février 2020.