Scho 24 Doudeger an EuropaEt ass/war batterkal: Bis -13 Grad an der Nuecht op Mëttwoch

Meteolux hat um Dënschdeg de Mëtteg op en Neits viru ganz déiwen Temperature gewarnt. Déi nächst Deeg soll et awer lues a lues méi waarm ginn.

Datt et fatzeg kal dobaussen ass, dierft antëscht jiddereen an Uecht geholl hunn.

An et ass ee gutt beroden, sech mat der Keelt unzefrënnen, well et bleift kal, zumindest emol nach bis e Freideg. Duerno ginn d'Temperaturen nees an d'Plusgraden.

© meteolux.lu


Lëtzebuerg on ice ... Mëllerdall um Mëttwoch de Moien© Domingos Oliveira/RTL


METEO: Wéi ass d'Wieder, wéi gëtt d'Wieder? Hei all d'Infoen an de Bléck vun eise Panorama-Kameraen.



Wiederwarnung vum Dënschdeg
En Dënschdeg hat Meteolux nach eemol extra virun "extremer Keelt" gewarnt: Tëscht Dënschdeg den Owend a Mëttwoch spéide Moie sinn am ganze Land Temperaturen tëscht -7 a -10 ze erwaarden. Am Norde kéint et souguer nach méi kal ginn - bei de Previsiounen affichéiert Meteolux op sengem Internetsite -11 bis -13 Grad.

Hei en Ausschnëtt vum Site meteolux.lu.© Meteolux


Hei déi offiziell Warnung vum "Avis de froid": Mardi 20:00 à mercredi 11:00, pour tout le pays: Températures minimales entre -7 et -10°C voire moins sur le nord du pays.

METEO: Wieder-Warnunge fir Lëtzebuerg.
METEO: Wiederwelt, de Blog vum Yann Logelin.



Extrem Wiederkonditiounen - Wat hëlleft? (27.02.2018)
Mir hu bei de Passanten an der Groussgaass nogefrot, wat dann hiert Mëttel géint d'Keelt ass.


Rekordkeelt op der Zugspitze
Kal ass et awer net just zu Lëtzebuerg, ma a wäiten Deeler vun Europa: Op der Zugspitze, deem héchste Bierg an Däitschland, gouf fir Enn Februar esouguer en neie Rekord gemooss, wat déif Temperaturen ugeet: -30,5 Grad goufen do um Dënschdeg gemooss, dat ass zanter dem Ufank vun de Miessungen am Joer 1901 deen niddregste Wäert, dee jeemools an Enn Februar gemooss ginn ass.

1940 war se awer schonn eemol méi déif, dat war awer Mëtt Februar an deemools ass d'Quecksëlwer op -35,6 gesackt.

FOTOGALERIE: Esou kal an esou schéin ass et den Ament um Stauséi ... Fotoe vum Domingos Oliveira.

Am Mëllerdall© Marcel Fuchs Photography




24 Doudeger zanter e Freideg

Net nëmme Lëtzebuerg, mä ganz Europa ass den Ament mat äisegen Temperature konfrontéiert. An der Nuecht goufe plazeweis an Däitschland Minus 24 Grad gemooss, an Estland souguer Minus 29. Zanter e Freideg sinn 24 Mënschen ëm d'Liewe komm.

Betraff si virun allem Sans-Abrisen oder eeler Persounen. A Polen sinn 9 Mënschen erfruer a 4 bei eise franséischen Noper. Do gouf en Dënschdeg de  Moien eng eeler Fra vun an déi 90 Joer dout virun der Dier vun engem Altersheim fonnt. Och a Rumänien ass eng Fra vun 83 Joer op oppener Strooss erfruer. An der Tschechescher Republik hunn 3 Strummerten déi äiseg Keelt net iwwerlieft an a Litauen si 5 Doudesaffer ze bekloen.

A Schweden waren Temperature e Méindeg op bal Minus 40 Grad erof gaangen an a Éisträich goufen iwwer Minus 25 Grad gemooss. London ass iwwerdeems gëscht am Schnéi ënnergaangen. An zu Roum huet et nees eng éischte Kéier zanter sechs Joer geschneit gehat. Och a Spuenien ass fir haut Schnéi gemellt.

Rekord och bei Gazprom

Queesch duerch Europa lafen d'Heizungen op Héichtouren. De russesche Gasproduzent Gazprom huet matgedeelt, dass déi lescht 6 Deeg iwwer all Rekorder gebrach goufen, wat de Stroumexport Direktioun Europa betrëfft. E Méindeg louch de Rekord bei bal 667 Millioune Meterkibb. 



Le grand froid, une menace pour la santé? (27.02.2018
Communiqué par: ministère de la Santé

Face à la vague de froid qui a gagné le Grand-Duché en ce début de semaine, avec des températures loin des records hivernaux, mais qui peuvent mettre en danger les plus vulnérables, le ministère de la Santé tient à rappeler certains principes de précaution.

En général, l'organisme humain possède les mécanismes physiologiques nécessaires pour maîtriser une exposition au grand froid, sous condition d'une isolation thermique adéquate. Néanmoins, des températures en-dessous de -10 degrés risquent de créer des problèmes de santé, si on ne prend pas certaines précautions:

• Les basses températures engendrent une surcharge de la circulation sanguine amenant à un travail accru du cœur. Les personnes qui souffrent de problèmes cardiaques devront donc éviter des efforts.

• La circulation sanguine se ralentit dans les vaisseaux périphériques à cause de l'abaissement de la température de la peau et des tissus sous-jacents. Ceci conduit à un risque accru de thromboses, surtout chez les personnes présentant déjà des troubles de circulation périphérique. Il faudra donc bien protéger la peau contre les températures basses moyennant des habits adaptés. Aux problèmes énoncés ci-dessus peut s'ajouter un risque de déshydratation; en effet, l'air froid étant très sec, l'organisme évapore plus de liquide. Il faudra donc veiller à bien s'hydrater en buvant beaucoup de liquides. Attention: contrairement aux idées reçues, la consommation d'alcool ne réchauffe pas!

• Une exposition trop importante des extrémités, comme les mains et pieds, au froid, risque de créer des gelures:

o Dans un premier stade, ceci se remarque par des douleurs: un réchauffement lent (par de l'eau froide du robinet par exemple) permet de remédier à la situation. Il ne faut pas se réchauffer de façon trop brusque afin d'éviter des coagulations dans les petits vaisseaux.

o Dans un stade plus avancé peuvent apparaitre des cloques, qui ne doivent pas être ouvertes et un médecin doit être consulté.

• Une exposition inadéquate trop longue et/ou dans des conditions d'isolement déficientes peut conduire à un abaissement de la température centrale du corps en-dessous de 35 degrés. Ceci est une situation grave qui peut vite devenir létale ! Les réflexes sont abolis et la personne concernée devient somnolente. Dans ce cas il s'agit toujours d'une urgence vitale qui nécessite une hospitalisation rapide. Pour éviter ceci, habillez-vous de façon adéquate et évitez si possible de sortir s'il fait trop froid, surtout le soir ou la nuit.

• Lors de la pratique de sports et de travail important à l'extérieur, évitez d'inspirer trop intensivement et trop profondément l'air très froid. Ceci peut provoquer de l'asthme et une dessiccation des voies respiratoires, les exposant davantage aux maladies virales et bactériennes.

• Il faut veiller à bien garder la chaleur à l'intérieur des habitations tout en garantissant une ventilation adéquate pour renouveler l'air à l'intérieur. Il convient donc d'ouvrir largement les fenêtres une ou quelquefois fois par jour, selon les besoins, durant quelques minutes seulement (Stoßlüftung).

• Attention aux installations de chauffage défectueuses : une utilisation plus intensive de ces installations, comme les vieux poêles par exemple, ainsi que le colmatage des portes et fenêtres risquent de faire augmenter la teneur en gaz de monoxyde de carbone à l'intérieur des habitations, ce qui peut conduire à une intoxication. Le CO est inodore et tue rapidement. Lors de l'apparition de maux de tête et d'étourdissements en présence de telles installations, quittez immédiatement les lieux, adressez-vous au 112 si nécessaire et faites vérifier votre installation de chauffage par un spécialiste.

• Attention aux accidents: évitez de glisser sur les plaques de glace; faites attention aux morceaux de glace se détachant et tombant des toits et gouttières et ne vous engagez en aucun cas sur des plans d'eau gelés.

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez-vous adresser à l'Inspection sanitaire, par téléphone au (+352) 247-85650.

Schnéi en Dënschdeg zu Dol© Monique Leners

Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollten se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker laafen, deen se blockéiert. Dir misst en dann sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.