Schneider-Kersch-CarneiroPortugisesch Pensiounskeess Sujet bei Visitt vu Staatssekretär

D'Ministere Romain Schneider an Dan Kersch haten eng Entrevue mam portugisesche Staatssekretär José Luis Carneiro.

© MTEESS / MSS

Visitt Carneiro/Reportage Maxime Gillen



Riets goung virun allem iwwert d'Kooperatioun tëscht der Lëtzebuerger an der portugisescher Pensiounskeess. An de leschte Jore wier et nämlech deels zu méintelaange Retarde bei Pensiounsdemandë vu Portugisen zu Lëtzebuerg komm.

Grond dofir war e massive Personalmangel bei de portugiseschen Administratiounen. Ma deen zoustännege Service wier elo vu 60 op 130 Mataarbechter opgestockt ginn, esou de Staatssekretär. Deemno gëllt et elo de Retard, deen entstanen ass, erëm eranzehuelen. Dofir géifen e puer mol d'Joer sougenannt Journées de travail organiséiert ginn, wou Leit vun der portugisescher Pensiounskeess op Lëtzebuerg kommen an hei, zesumme mat de lokalen Autoritéiten, kucken, betraffene Leit séier an effikass ze hëllefen.

E weidere Sujet um Ordre du jour war d'Aféierung vu Formatiounen am Bausecteur, déi op Franséisch mat portugiseschem Léiermaterial ugebuede ginn. Esou sollen och Leit sech kënne weiderbilden, déi keng vun deenen dräi offizielle Sproochen zu Lëtzebuerg fléissend schwätzen.

Grad am Beräich vun der Sécherheet um Bau wier et wichteg, dass jiddereen adequat forméiert wier. An Zukunft sollen där Formatiounen och an de Beräicher Commerce, Horesca an am Botzsecteur ugebuede ginn.

Hei d'Schreiwes:

Échanges constructifs entre les ministres Romain Schneider et Dan Kersch et le secrétaire d'État aux Communautés portugaises

Communiqué par: ministère de la Sécurité sociale / ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire

Lors d'une visite de travail au Luxembourg en date du 11 février 2019, le ministre de la Sécurité sociale, Romain Schneider, et le ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire, Dan Kersch, ont eu des échanges avec le secrétaire d'État aux Communautés portugaises, José Luís Carneiro.

Concernant le domaine de la sécurité sociale, les échanges ont porté sur le renforcement de la collaboration administrative entre les institutions portugaises, le Centre national de pensions et l'Institut de sécurité sociale, et luxembourgeoise, la Caisse nationale d'assurance pension. « Nos efforts doivent porter sur la mise en œuvre de solutions à court terme qui permettront de réduire considérablement les délais de traitement des dossiers, et pouvoir ainsi répondre au plus vite aux demandes des assurés concernés » a souligné Romain Schneider.

Ainsi, en plus des efforts déjà réalisés par les institutions portugaises, notamment par le doublement du personnel du service en charge du traitement des dossiers visés, deux mesures concrètes supplémentaires ont été retenues. La première vise une simplification des échanges administratives afin d'accélérer le traitement des demandes. La deuxième porte sur l'organisation régulière d'une « permanence sociale » d'une durée de 5 jours pour informer les personnes concernées et pouvoir directement répondre à leurs questions sur place. Pour mettre en œuvre ces mesures au plus vite, les institutions portugaises et luxembourgeoise auront des réunions au niveau technique à la suite de cette visite de travail.

En matière d'emploi et de formation professionnelle, Dan Kersch a souligné la bonne coopération matérialisée notamment par un accord de coopération signé par les représentants des deux pays le 20 juin 2018. Cet accord prévoit notamment des actions en faveur de la formation des employés des secteurs de nettoyage et du bâtiment ou des personnes qui sont à la recherche d'un emploi dans ces deux secteurs. A cette fin, l'accord prévoit par exemple l'échange de personnel enseignant et la réalisation de campagne de sensibilisation. Il est également prévu de renforcer les compétences linguistiques des citoyens de nationalité portugaise