VIDEO: Orange WeekGewalt am Stot ass eng Realitéit zu Lëtzebuerg

An der Orange Week setze sech Associatiounen an Entreprisen géint Gewalt géint Fraen an. Zu Lëtzebuerg gëtt d'Police ronn 2 Mol pro Dag dowéinst geruff.

Orange Week: Campagne géint Gewalt géint Fraen (09.11.2017)
Am Studio war d'Gesondheetsministesch Lydia Mutsch, déi zu der Campagne an dem #MeToo befrot gouf.
"Orange Week" dat ass eng Campagne déi 2008 vun der UNO lancéiert gouf an de Grand-Public iwwer d'Gewalt géint Fraen opkläre wëll. Vum 19. bis de 26. November leeft dës Campagne fir eng éischte Kéier och zu Lëtzebuerg, mat enge sëlleche Manifestatiounen, déi verstäerkt op dee Problem opmierksam solle maachen.

Orange Week 2017 - vum Annick Goerens



Gewalt géint Fraen a Meedercher dat ass och zu Lëtzebuerg weiderhin en akut Thema, mat zejoert net manner wéi 450 Fäll.

Dat géif weisen, dass weider Efforte musse gemaach ginn an d'Affer encouragéiert ginn, fir sech ze mellen, wa se vu Gewalt betraff sinn. D'Lëtzebuerger Sektioun vu Zonta International, déi sech et zur Aufgab gemaach huet, fir d'Fraen ze stäerken, steet hannert der neier Orange-Week Campagne. Hei fënnt een et traureg, dass et e Skandal wéi zu Hollywood mam Filmproduzent Harvey Weinstein brauch, fir dass d'sexistesch Gewalt géint Frae verstäerkt thematiséiert gëtt.

D'Gewalt däerf keng Normalitéit ginn an et misst eng regelrecht Plattform geschafe ginn, wou déi Betraffen iwwer hir traumatesch Erliefnisser schwätze kënnen, vill ze vill dacks géifen d'Affer sech ebe net traue fir sech matzedeelen.

A wann deen Tabu ëmmer méi staark gebrach gëtt, géif et fir déi concernéiert ëmmer méi einfach fir méi oppen an och ëffentlech doriwwer ze schwätzen.  

D'Ministesch seet, datt ee mat der Aktiounswoch net nëmmen de Publik wéilt sensibiliséieren, ma och iwwer d'Thema Gewalt z'informéieren.  Aktuell muss d'Police ronn 2 Mol am Dag aktiv wéinst Gewalt am Stot agräifen. D'Iwwergrëff an hir Problematik sinn also eng Realitéit zu Lëtzebuerg a ganz dacks si Kanner dobäi Zeien.

Zesumme mam Justizministère soll elo d'Konventioun vun Istanbul ratifizéiert ginn an domadder d'Affer awer virun allem och d'Kanner geschützt ginn. Duerch d'Sensibiliséierung vun der Campagne an duerch d'Ëmsetze vun der Konventioun erhofft sech d'Ministesch, datt sech elo ëmmer méi Affer vun häuslecher Gewalt wäerten trauen, fir sech ze mellen a Plainten ze maachen. Well ouni Plainte, kann d'Justiz net agräifen.



Eng bekannten Affaire vu sexuellem Iwwergrëff ass d'Weinstein-Affär. Iwwer den #MeToo hu sech vill Fraen an de soziale Medien dozou bekannt, datt och si Affer vu sexuellen Iwwergrëff sinn oder waren. Ma ganz seele féiert dat zu enger Plainte, well vill Leit fäerten, esou zum Beispill hir Aarbechtsplaz ze verléieren.

Oranger le Luxembourg durant l’«Orange Week» du 19 au 26 novembre pour lutter contre les violences faites aux femmes (09.11.2017)

Communiqué par: ministère de l’Égalité des chances

 

Du 19 au 26 novembre 2017, le ministère de l’Égalité des chances et la section luxembourgeoise du Zonta International organisent pour la première fois une «Orange Week» au Luxembourg dans le cadre du projet UNiTE de l’ONU. Cette campagne a été lancée en 2008 par son secrétaire général dans le but de sensibiliser le grand public par rapport à la violence envers les femmes et les filles et pour mettre fin à la violence sexiste. Depuis lors, ONU Femmes invite tous les gouvernements, ONG, individus, les médias et le secteur privé de s’unir autour de ce thème à l’occasion de la Journée internationale contre l'élimination de la violence à l'égard des femmes célébrée le 25 novembre de chaque année.

À cet effet, la ministre de l’Égalité des chances, Lydia Mutsch, avait lancé en septembre 2017 un appel public pour que des institutions publiques, ONG, associations, entreprises privées et banques se rallient à cette initiative à travers l’organisation de divers projets:

  • l’illumination par la couleur orange des bâtiments publics, monuments, lieux touristiques ou des sièges et bâtiments d’entreprises privées, comme symbole visible de l’engagement des pouvoirs publics et du monde économique et financier luxembourgeois contre ce fléau sociétal;
  • la participation à la «Marche Orange» publique de solidarité avec les toutes les filles et femmes victimes de violence est planifiée à l’occasion de la Journée internationale contre la violence à l’égard des filles et des femmes, le 25 novembre 2017 à partir de 11 heures au centre de la ville de Luxembourg;
  • l’organisation d’activités autour du sujet de la violence à l’égard des filles et des femmes (conférence, soirée-débat, exposition, soirée cinématographique, soirée de lecture, etc.);
  • l’organisation d’autres activités dont le bénéfice revient à la section luxembourgeoise du Zonta International, qui finance par la suite des projets et initiatives d’organisations nationales et internationales actives dans le domaine de la lutte contre la violence à l’égard des filles et des femmes;
  • la mise à disposition d’infrastructures (salle de conférence, foyer, surface d’exposition, etc.) afin de pouvoir organiser un évènement dans le contexte de l’«Orange Week»;

Au moment de la conférence de presse du 9 novembre 2017 au Casino Luxembourg, la ministre de l’Égalité des chances, Lydia Mutsch, et Danielle Becker-Bauer du Zonta International Luxembourg se sont réjouies de l’énorme solidarité qui s’est manifestée durant la phase de préparation pour l’«Orange Week». Elles ont souligné que pas moins que 38 institutions publiques, associations et organisations non-gouvernementales, banques et entreprises privées se sont ralliées au ministère de l’Égalité des chances et au Zonta Luxembourg pour mettre sur pied un programme de qualité pour informer et sensibiliser en matière de violence à l’égard des femmes.

Au programme de l’«Orange Week 2017» figurent des expositions, des soirées de cinéma, des conférences publiques, des débats avec des adolescents, des formations pour travailleurs sociaux, des cours d’autodéfense, l’illumination orange de bâtiments ainsi que la grande «Marche Orange» ayant lieu le 25 novembre 2017 au centre de la Ville de Luxembourg à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Par ailleurs, certains partenaires ont choisi d’organiser des évènements internes pour leur personnel, tel que des petits déjeuners thématiques (Morning Buzz), des table-rondes avec des expertes travaillant dans le domaine de l’encadrement des victimes, la mise à disposition d’information via leurs sites internet ou encore la collecte de dons.

Lydia Mutsch a conclu que cette participation massive est un signe encourageant que la société luxembourgeoise est solidaire des femmes victimes de violence

Les partenaires de l’«Orange Week 2017» sont (sous réserve de participants supplémentaires):

  • Aarbechtskrees Meederchersaarbecht
  • Association des banques et banquiers Luxembourg
  • The Bank of New York Mellon SA/NV, Luxembourg Branch
  • Banque centrale du Luxembourg
  • Banque et caisse d’épargne de l’État
  • Banque internationale à Luxembourg
  • BGL BNP Paribas
  • Bibliothèque de la Ville de Luxembourg
  • Casino Luxembourg – Forum d’Art contemporain
  • Commune de Betzdorf
  • Commune de Mertert
  • Commune de Sandweiler
  • CDCL – Compagnie de construction luxembourgeoise
  • Chambre des députés
  • CID – Fraen an Gender
  • Cinémathèque de Luxembourg
  • Confédération générale des jeunes du Luxembourg
  • Confédération luxembourgeoise du commerce
  • Conseil national des femmes du Luxembourg – Foyer SUD
  • Cour grand-ducale
  • Entente des gestionnaires des maisons des jeunes
  • EY
  • Femmes en détresse ASBL
  • Fondation Maison de la Porte ouverte
  • Fondation ProFamilia
  • Fonds Belval
  • Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg
  • ING
  • KINEPOLIS
  • KPMG
  • Lycée Aline Mayrisch Luxembourg
  • Ministère de l’Égalité des chances
  • Ministère d’État
  • Ministère de la Santé
  • PayPal (Europe) SARL Cie SCA
  • PWC
  • Royal Bank of Canada
  • Villa Vauban
  • Ville d’Esch-sur-Alzette
  • Ville de Luxembourg
  • Zonta International Luxembourg

Le programme de l’«Orange Week» ainsi que la liste des organisations, institutions, entreprises et banques est actualisé en permanence et est téléchargeable sur le site du ministère de l’Égalité des chances www.mega.public.lu.


Äre Commentaire


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollten se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker laafen, deen se blockéiert. Dir misst en dann sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.