VIDEO: Linn 2906 nei Elektro-Busser tëscht Miersch an der Stad

Fir d'Busser vun der Linn 290 tëscht Miersch an der Stad kommen ze héieren, muss ee sech an Zukunft gutt druginn.

6 nei Elektresch Busser tëscht Miersch an der Stad (28.06.2018)
Fir d'Busser vun der Linn 290 tëscht Miersch an der Stad kommen ze héieren, muss ee sech an Zukunft gutt druginn.

Well vun e Méindeg u fuere se elektresch. 6 nei Busser, déi de ganzen Dag mat Elektresch fuere kënnen, domadder soll een dem Zil vun engem Null-Emissioune-Fuerpark méi no kommen.

Esou een Elektro-Bus mécht manner Kaméidi wéi een Diesel-Motor. Dat wier op der Streck tëscht Miersch an der Stad een Thema, sou de Romain Kribs, den Direkter vu Voyages Ecker. A mat net manner wéi 22 Arrête wier d'Streck och gutt fir d'Energiegewënnung. Elektresch Busser, dat heescht natierlech och manner CO2-Emissiounen, manner Ëmweltverknaschtung. Méi gréng also, erkläert den Transportminister François Bausch. A se fueren och all mat gréngem Stroum.

D'Busser ginn an der Nuecht opgelueden a kënne ronn 15 Stonne fueren, präziséiert de Generaldirekter vun Irizar E-Mobility, dem Fabrikant vun de Busser, Hector Olabe. Bis Enn des Joers sollen nach 4 Busser nogeliwwert ginn. An et kommen der nach méi, zum Beispill am Januar op d'Streck tëscht Ettelbréck an Dikrech.

Bis 2030 soll de ganzen RGTR-Reseau elektresch sinn. De Käschtepunkt wier elo nach méi héich wéi bei engem Verbrennungsmotor, ma d'Differenz géif ëmmer méi kleng ginn, sou nach den Transportminister.

Hei dat offiziellt Schreiwes:

Voyages Ecker présente son nouveau dépôt à Bissen ainsi que ses nouveaux autobus électriques Irizar (28.06.2018)
Communiqué par: ministère du Développement durable et des Infrastructures / Voyages Ecker

C'est avec le slogan «L'électrification des transports publics continue avec la ligne 290!» que Voyages Ecker, filière du Groupe Voyages Emile Weber, a présenté le 28 juin 2018 son nouveau site d'exploitation à Bissen, ainsi que 6 nouveaux autobus 100% électriques. Ce projet marque une nouvelle étape dans le programme «empoweringMobility» du Groupe Voyages Emile Weber qui vise l'électrification de la mobilité.

La présentation a eu lieu dans la Zone d'activités Klengbusbierg à Bissen, en présence de François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures. Au total, 10 véhicules du type Irizar ie bus ont été commandés: les six premières unités d'une longueur de 12 mètres entreront en service le 2 juillet 2018, quatre autobus supplémentaires d'une longueur de 18 mètres (articulés) viendront compléter la commande d'ici la fin de l'année.

Ces véhicules sont destinés à desservir la ligne RGTR n° 290 qui relie la gare de Mersch avec la capitale (terminus: Badanstalt) en passant par la vallée de l'Alzette. Le choix de cette ligne qui a une longueur de 17 kilomètres s'est porté dû au fait qu'elle effectue de nombreux arrêts (22 dans chaque sens) et qu'elle traverse un trafic assez dense, ce qui permet d'effectuer la récupération d'énergie lors de ralentissements ou à l'approche d'un arrêt de bus.

Les autobus, qui circulent depuis 2014 dans une dizaine de villes européennes, ont une autonomie supérieure à 200 kilomètres et garantissent 16 heures de conduite d'affilée, ce qui permet largement de circuler une journée entière avec uniquement un chargement effectué essentiellement pendant la nuit. Celui-ci a lieu dans le nouveau dépôt à Bissen avec six chargeurs munis d'une prise de charge Combo - CCS2, également fournis par Irizar. L'autonomie est augmentée pendant la conduite grâce au système Eco Assist qui accompagne le conducteur en temps réel afin de réduire la consommation d'énergie. Enfin, les clients pourront se réjouir de ports USB installés à bord pour la recharge de leur téléphone mobile.

De son côté, Irizar a décidé d'installer un service après-vente exclusif et de qualité non loin du site de Bissen. Ce service propose des paquets personnalisés d'entretien et de maintenance et est géré par des experts techniques et des personnes recrutées localement, de façon à contribuer à la création de richesse et d'emploi.

Pour le ministre du Développement durable et des Infrastructures ce projet marque une nouvelle étape dans la décarbonisation des transports publics, conformément aux conclusions tirées de l'étude Rifkin: «L'initiative électrique sur la ligne 290 s'inscrit entièrement dans la politique du gouvernement qui préconise qu'en 2030, tous les bus RGTR au Luxembourg seront entièrement 'zéro émission', au vu de l'avancement des technologies», a souligné François Bausch.

Pour le Groupe Voyages Emile Weber, cette initiative s'inscrit dans le programme «empoweringMobility» qui vise l'électrification de la mobilité. C'est ainsi qu'en février 2018, la ligne 305 du réseau RGTR a déjà pu être électrifiée complètement. De nombreux bus sur demande («Ruffbus») sont également passés à l'électrique, et d'autres projets en la matière sont en cours de réalisation.


Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollten se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker laafen, deen se blockéiert. Dir misst en dann sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.