Am neie Lëtzebuerger LandSumatra transaction

Sur 150 pages, les juges du tribunal administratif de Londres décrivent minutieusement un montage fiscal élaboré par la branche londonienne de BNP Paribas

(baptisé en interne « projet Sumatra »), passant notamment via la juridiction luxembourgeoise. Le jugement, annoncé le mois dernier, retrace au jour le jour la genèse du dispositif transfrontalier en citant les communications internes de la banque et en contre-examinant les déclarations de témoins. Il peut se lire à la manière d’une source historique donnant à voir les coulisses de l’industrie de l’optimisation fiscale. On suit, au jour le jour, la chronologie d’un montage (entre octobre et décembre 2005), on lit les mails des fiscalistes et financiers qui font tourner la machine, on découvre les tensions intragroupes, et la place qu’y occupe le Luxembourg. Un « case study » sur le fonctionnement concret de la machine de l’optimisation fiscale.


Dat neit Lëtzebuerger Land ass vun en Donneschdeg Freideg, dem 20. Oktober un am Kiosk.