Pixi-Buch virgestallt«Maman est bourgmestre» / "Mama ist Bürgermeisterin"

D'Chancëgläichheetsministesch Lydia Mutsch huet e klengt Bichelche virgestallt, dat kleng Kanner fir Politik interesséieren ...

© MEGA
... a fir Chancëgläichheet tëscht de Geschlechter sensibiliséiere soll.

D'Buch ass mat Hëllef vum Hamburger Verlag Carlsen, deen d'Pixi-Bicher realiséiert, erauskomm.

Et gouf en Dënschdeg de Mëtteg an der Maison relais "Villa Reebou" zu Péiteng virgestallt.

Alles am alle goufen 30.000 där Pixi-Bicher gedréckt, 15.000 op Däitsch a 15.000 op Franséisch.



Se gi gratis u Maison-relaisen an u Crèchë verschéckt.

Wien eent wëll ka sech beim Ministère de l'Égalité des chances mellen:

MEGA, accueil
E-mail : secretariat@mega.etat.lu
Tél. : (+352) 247-85806

© MEGA


Présentation d'un livret Pixi «Maman est bourgmestre»/„Mama ist Bürgermeisterin" (26.06.2017)

Communiqué par: ministère de l'Égalité des chances

Qui ne se rappelle pas des histoires pour enfants Pixi?

C'est en 1954 que ces livres ont été réalisés par la maison d'édition Carlsen à Hambourg, et qui depuis ne cessent de remplir de joie les jeunes enfants.

Ce concept a ainsi été une source d'inspiration pour le ministère de l'Égalité des chances pour réaliser un livre en collaboration avec la fameuse maison d'édition.

En date du 26 juin 2017, la ministre de l'Égalité des chances, Lydia Mutsch, a présenté son livre intitulé Maman est bourgmestre / Mama ist Bürgermeisterin à des enfants de la Maison relais «Villa Reebou» à Pétange.

Les enfants étaient tout ouïe quand la ministre leur a raconté l'histoire de Léa et de sa maman qui est bourgmestre.

Lydia Mutsch leur a expliqué que tous les enfants, filles et garçons sont égaux en droits et en obligations mais également et surtout qu'ils sont libres de faire leurs choix d'études, de profession et de vie respectifs indépendamment de leur sexe.

La présentation s'est achevée par une discussion interactive avec les enfants.

Ce livre qui servira de référence aux enfants pour les encourager à s'intéresser à la vie politique, n'aura pas manqué son but: les enfants étaient d'accord pour dire qu'ils allaient tous être «chef» d'une commune plus tard dans leur vie.

© MEGA