Lieserbréif vum Edouard KuttenReligion et business

L’économiste belge J. Philippe Platteau (Université de Namur) a touché par la parution de son livre « Islam Instrumentalized Religion and Historical Perpective » (Cambridge University Press) quelques tabous.

Selon lui, l’islam n’est pas responsable du retard économique des pays dans lesquels il est dominant.

En fait, la religion a été instrumentalisée par les dirigeants autoritaires, voire despotiques, à des fins de pouvoir. Une manipulation qui a permis à une élite de s’enrichir, comme par exemple en Arabie Saoudite, au Qatar, etc. Et le fait qu’on retrouve dans ces pays une alliance militaro-religieuse n’est pas un fait du hasard, une doctrine puritaine sert à asservir le peuple, « ce qui compte est ce qui est écrit dans les textes sacrés … » (cf. J.Ph. Platteau). Ceci n’est pas sans faire penser à la Bible, au Talmud.

Les gens les plus croyants appartiennent aux classes les plus pauvres dans les pays islamisés ; si pauvreté il y a dans les pays catholiques, c’est dans les pays colonisés et convertis au catholicisme, comme en Amérique centrale et Amérique du Sud, voire l’Italie du sud, etc.

Les religions n’ont jamais été un obstacle à l’affairisme, l’islam ne fait pas exception. Certains pays islamiques, comme l’Arabie Saoudite par exemple, sont les partenaires préférés sur le marché de l’armement. Même la « petite » Belgique en profite. La princesse Astrid a fait « l’entremetteuse » en 2014, elle était en mission pour la  FN (Fabrique Nationale d’Armes)  (cf. Le Soir 11.05.2018). Si la Belgique renonçait à ses exportations d’armes pour des raisons « morales », la France par exemple est déjà prête à sauter sur l’occasion.

Il y a une instrumentalisation mutuelle entre religion et pouvoir politique. Les perdants sont toujours les mêmes, ceux qui ne peuvent pas s’opposer à cette exploitation du faible.

L’exploitation de l’homme croyant par l’homme croyant ne date pas d’hier et durera aussi longtemps que le rapport de forces ne changera pas. C’est un problème dialectique !

Edouard Kutten

Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollte se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker lafen, dee se blockéiert. Dir misst en da sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.