Lieserbréif vum Gaston VogelLes oranges enrobées

Elles s’appellent Navelina et elles sont enrobées de chimie, E Genoss !

Elles nous viennent des ténébreux vergers espagnols dont on sait qu’ils sont généreusement arrosés et aspergés de produits chimiques.

Une mini information, collée sur le sac contenant les fruits, nous apprend dans un langage de grimoire échappant à l’entendement, à quelles saloperies le producteur a eu recours pour prévenir un pourrissement prématuré du produit.

Le consommateur néglige la plupart du temps de lire les illisibles petites minusculissimes écritures sur des choses qu’on veut en réalité lui dissimuler, pour ne pas l’effrayer au moment de l’achat.

Il ne comprendra rien à toute cette terminologie moléculaire.

Voici ce qu’il lirait, s’il avait en mains la loupe grossissante pour le faire :

SHELLAC ET CIRE DE POLYETHYLENE OXYDEE TRAITÉ AVEC IMAZALIL, PYRIMETHANIL

Le produit « Imazalil » est cancérogène.

 

Délicieux et rassurant à la fois - n’est-ce pas ?

Merci beaucoup d’importer ces petites merveilles.

Voilà un vrai problème écolo qui concerne au premier titre notre santé.

Il appartient à l’organisme pour la sécurité et la qualité de la chaîne alimentaire de réagir et de confisquer ces inqualifiables saloperies, dès qu’elles franchissent la frontière.

Je crains fort que Godot n’arrive pas de sitôt.

En attendant, on nous laisse déguster des oranges « moléculaires » avec les risques qu’on sait.

Dans quel monde infect vivons-nous ?

Gaston VOGEL

 

Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollte se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker lafen, dee se blockéiert. Dir misst en da sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.