Lieserbréif vum Edouard Kutten« Opération Noël »

Il est de bonne guerre, il ne saurait y avoir de meilleure expression dans ce contexte, que les chefs d’Etat aiment fêter Noël au côté de leurs soldats.

Il est significatif que Noël sert de prétexte pour ces actions politiciennes et populistes. Ainsi Macron a-t-il passé le week-end du 22-23 décembre 2018 au Tchad, au côté des troupes françaises engagées officiellement dans la lutte contre les djihadistes du Sahel, c’est-à-dire Mali, Burkina, Niger, Tchad et Mauritanie.

Depuis 2014 les « soldats » français au nombre de 4.000 sont engagés dans cette lutte, sans oublier que les pays mentionnés, tous équipés d’armes françaises, participent à ce combat.

Or les résultats sont plus que médiocres, malgré les 600 opérations militaires par mois.  « C’est un ennemi volatile réactif » (cf. Républicain lorrain 23.12.2018).

Cependant, samedi-soir (22.12.2018) il y avait au menu du banquet foie gras, pâté en croûte, volaille des Landes aux morilles, fromages, entremet au chocolat, champagne.

Le Président français se serait régalé, loin des « gilets jaunes », si Trump n’avait pas gâché la fête en retirant ses troupes de Syrie, sous prétexte que Daesh y a été battu. Les alliés de l’OTAN parlent de trahison, peut-être n’ont-ils pas réalisé à temps qu’Erdogan « pesait plus lourd » que prévu dans la politique égoïste des Etats-Unis d’Amérique.

En France la vie au quotidien continue. A Florange le tain à chaud a été arrêté (21.12.2018) à l’usine Arcelor Mittal parce que Mittal refuse de verser la prime de Noël que Macron avait annoncé tonitruant.

Il y a décidément une différence entre populisme politicien et vie réelle !

Edouard Kutten

Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollte se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker lafen, dee se blockéiert. Dir misst en da sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.