Lieserbréif vum Edouard KuttenTradition symptomatique

C’est une tradition que dans bon nombre de pays à culture chrétienne les organisations caritatives profitent de l’occasion de Noël pour faire un appel aux dons.

Il y a un vrai combat de concurrence qui s’engage parfois. Une chose est certaine, les associations caritatives ne sont pas en « manque de travail », comme le prouvent leurs rapports annuels.

En France, par exemple, les « Restos du cœur » constatent que le nombre de « clients » augmente d’année en année. Depuis la crise de 2008, le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté a augmenté d’un million pour atteindre 9 millions aux dires de V. Fayet, présidente du Secours catholique français (cf. Figaro 09.11.2017). Le revenu médian des ménages qui travaillent, mais ne touchent pas de transfert, est de 856,- euros par mois, ce qui constitue une baisse de 10,- euros sur un an.

Le président français Macron a néanmoins un beau cadeau de Noël pour la France. Près de 12 milliards d’euros de contrats ont été signés avec le Qatar, hélas, ce cadeau se retrouvera sous le sapin de Noël des PDG des grandes entreprises françaises.

Pour les autres, il restera toujours la « soupe populaire » !

La situation n’est pas plus égayante dans maints pays de l’Union européenne soi-disant aisés. Une chose devrait être claire, veiller au bien-être de tous ses citoyens est l’obligation de tout Etat se prétendant  être un « Etat de droit ».

Déléguer certaines responsabilités d’ordre social à des associations de bienveillance et de charité et en faire un état de chose acquis, est un acte d’irresponsabilité politique qui est hélas devenu monnaie courante.

Edouard Kutten



Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollten se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker laafen, deen se blockéiert. Dir misst en dann sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.