Lieserbréif vum Edouard KuttenLe coup de pouce magique … !

Pour une entreprise, être intégrée dans le CAC40, est le « nec plus ultra », les actionnaires se voient récompensés « monnaie payante » car cette intégration s’accompagne normalement d’une hausse substantielle du cours à la bourse. L’Oréal détient le record avec une augmentation de 5.148 % de ses actions depuis 1987 (cf. Figaro-éco, 15.12.2017).

Pour les salariés de ces « heureux élus », il n’y a la plupart du temps pas de quoi fêter. Austérité et politique de licenciements sont prévues. Car une entreprise « CAC40 » a autre chose à faire que de s’occuper de problèmes sociaux. Il est révélateur que l’on retrouve bon nombre d’entre elles sous fausse étiquette dans les paradis fiscaux.

Une question à ne pas poser est celle sur les critères selon lesquels une entreprise est choisie pour intégrer ce cercle de privilégiés. C’est l’omerta complète. L’on sait qu’officiellement le « Conseil scientifique des indices d’Euronext » prend la décision. Il est composé d’une dizaine d’experts qui se réunissent 4 fois par an en toute opacité (cf. Figaro-éco, 15.12.2017), sachant cultiver l’art du secret à merveille.

Pourquoi ces mystères ? Selon la version officielle, ils servent à éviter toute sorte de pression sur les membres de ce Conseil.

On a déjà trouvé mieux comme explication !

Edouard Kutten

Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollten se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker laafen, deen se blockéiert. Dir misst en dann sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.