Lieserbréif vum Edouard KuttenUn aveu peu rassurant

Une grande partie des assurés auprès des caisses de pension ne se sont jamais posé la question de ce qu’il advenait de leurs cotisations. Et plus d’un fut surpris lorsqu’à la requête du parti « Déi Lenk » on dut officiellement admettre qu’on faisait « fructifier » ces fonds en les investissant dans des actions, des obligations, etc.

Apparemment on n’était pas trop difficile dans le choix des « partenaires » dont certains avaient une renommée pour le moins douteuse. Désormais le Fonds de compensation, qui vaut autour de 16,54 milliards d’euros (cf. Tageblatt 31.01.2017), ne va plus investir que dans le « éthiquement clean ». Ce qui n’empêchera pas que tout va continuer à se passer dans un cadre restreint d’initiés, le meilleur moyen pour garantir l’opacité.

69 entreprises ont été officiellement mises au pilori, les entreprises américaines et israéliennes y sont surreprésentées. Malgré tout ces firmes resteront actives sur le marché financier au Grand-duché.

Le « spéculatif clean » d’ailleurs n’est pas sans risque non plus. Et le Fonds de compensation continue à détenir des actions de firmes peu recommandables. A se poser la question si la pratique des jongleries spéculatives avec les cotisations des salariés est vraiment la bonne voie à suivre !

Une place financière éthiquement correcte est comme une bombe nucléaire écologique : il suffit d’y croire.

Edouard Kutten


Äre Commentaire


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollten se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker laafen, deen se blockéiert. Dir misst en dann sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.