Lieserbréif vum Edouard KuttenPriorité à risques

Il est inquiétant de constater que dans bon nombre de pays de l’Union européenne la sécurité semble être devenue une des préoccupations essentielles de la population. Tel le veulent les nombreux sondages faits à cet égard.

En France, selon un sondage Odoxa-Fiducial (cf. Figaro 19.03.2017) la sécurité est l’enjeu majeur de la campagne électoral. 51 % des Français estiment que ce thème comptera plus qu’en 2012. Quelques détails de ce sondage sont révélateurs. En matière de sécurité il n’y a apparemment que les candidats du FN et de la droite qui sont fiables :

- le plus compétent : Fillon 26 %, Le Pen 23 %, Macron 19 %, Mélenchon 10 % ;

- le plus sérieux : Fillon 24 %, Le Pen 22 %, Macron 20 %, Hamon 12 % ;

- le plus efficace : Le Pen 29 %, Fillon 21 %, Macron 19 %, Hamon 11 %.

Bref, la sécurité est une affaire de la droite, une manipulation adroite mais dangereuse dans une France où certains mélangent à dessein menaces terroristes, immigration et montée de la violence interne.

Le Pen exige la tolérance zéro et la fermeture des frontières, au fond rien de nouveau car Sarkozy avait déjà tenu le même langage en 2007. L’ancien premier ministre de Sarkozy, et actuel candidat Fillon avait déjà appliqué de nombreuses mesures préconisées par le FN avec les résultats désastreux que l’on connaît. L’instrumentalisation politique des attentats a servi à créer un climat de méfiance, alors qu’on semble avoir oublié que la plupart des protagonistes des attentats commis en France et en Belgique, par exemple, étaient des résidents de ces pays.

Dresser les « indigènes » contre les migrants, vouloir faire la division entre « bons » et « mauvais » résidents est une stratégie délibérée. Hélas elle permettra de ne jamais interroger les véritables causes de l’insécurité.


Edouard Kutten


Äre Commentaire


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollten se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker laafen, deen se blockéiert. Dir misst en dann sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.