Lieserbréif vum Christiane Kutten-SerafiniPour l’amour des livres

Que vous soyez lecteur occasionnel ou passionné, rien ne vaut le plaisir d’aller « fouiner » dans une librairie afin de trouver l’œuvre qui vous fera rêver ou voyager, qui saura vous instruire ou vous permettra de vous évader dans les mondes imaginaires des auteurs. Un livre peut vous inspirer ou simplement vous détendre. Un livre est à chaque fois l’œuvre d’un homme ou d’une femme qui partage ainsi ses pensées, ses idées, ses conseils, des faits vécus ou imaginés.

Un livre peut être fabriqué d’une manière artisanale sur des supports nobles, des papiers choisis, relié par des maîtres d’art, ou simplement être produit en grande imprimerie. Peu importe. Un livre mérite le respect d’être publié et lu pour ce qu’il est, à savoir le résultat d’un travail plus ou moins élaboré d’un auteur. 

Les librairies sont les lieux où ces œuvres singulières sont présentées au public et vendues à des lectrices/lecteurs qui savent apprécier l’instant d’une bonne lecture.

Les grandes surfaces commerciales ont bien compris que les librairies attirent une clientèle choisie et sollicitent les libraires à ouvrir une filiale dans l’enceinte des grands centres commerciaux. Ceci est dans la logique commerciale.

Mais où est donc passé la logique quand on voit que les supermarchés présents dans les mêmes centres commerciaux peuvent vendre les mêmes livres (bien entendu seulement des bestsellers) à un prix parfois de 20 % moins cher que le prix officiel demandé par les éditeurs en librairie ? Certes, cela peut faire le bonheur de quelques clients flairant la bonne affaire, même s’ils doivent choisir leur livre entre les rayons des produits d’hygiène pour femmes et les lessives en promotion.

Cela frôle tout de même la concurrence déloyale qui finira à long terme de signer l’arrêt de mort définitif des dernières librairies encore existantes, déjà en rude bataille commerciale avec les ventes effectués sur internet.

Ce serait une perte immense pour tous ceux qui considèrent les livres avec tout le respect qu’on doit à leurs auteurs. La culture de la lecture ne sera plus jamais la même !

 

Christiane Kutten-Serafini


Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollte se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker lafen, dee se blockéiert. Dir misst en da sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.