Lieserbréif vum Edouard KuttenPassé sous silence

Le 23 juillet 2017 prit fin le Tour de France, l’évènement cycliste le plus médiatisé du monde. Le public fidèle au rendez-vous quotidien connaît dorénavant tous les châteaux, chapelles, églises et abbayes du parcours emprunté.

Mais nul ne s’est inquiété du fait que dans le peloton de 2017 il n’y avait pas de coureur africain, alors que l’équipe sud-africaine « Dimension Data » était présente, mais seulement avec des coureurs blancs. Les dirigeants trouvaient une excuse, il y avait quand-même deux sud-africains dans l’équipe, sauf qu’ils n’étaient pas noirs. Cette excuse trahit la survie d’une mentalité colonialiste, car les indigènes d’Afrique du Sud n’étaient jamais des Blancs. Soit, ainsi « l’identité africaine » était préservée pour la forme pour les organisateurs et pour les patrons de l’équipe concernée qui apposait fièrement le profil de Nelson Mandela sur leurs véhicules. Daniel Teklehaimanot et Merhawi Kudus, coureurs de couleur de cette équipe, ont été laissés à la maison alors que les deux valent largement les « suceurs de roue » contents de terminer le Tour.

Mais voilà, il y a un grand malaise dans le cyclisme dont on n’aime pas parler, mais qui est d’ordre sociétaire. Il s’agit du racisme. Kévin Reza, coureur chez FDJ, se fît insulter lors du Tour 2014 « fuck Negro ». Yohann Gène, coureur guadeloupéen chez « Direct Energie », le fut aussi et connut d’énormes difficultés en raison de la couleur de sa peau : « Je pense que notre parcours dans le cyclisme a toujours été plus compliqué que pour un coureur blanc d’un niveau égal » (cf. L’Equipe 18.07.2017).

L’UCI n’a pas de règlement sanctionnant les insultes racistes. Il faut dire que le cyclisme professionnel est resté un sport très conservateur. Les sponsors ne sont pas intéressés par une ouverture vers l’Afrique ou l’Asie vu que cela ne rapporte financièrement rien.

Dans le basket, la boxe, voire le football, c’est autre chose, là « le black » est « in » et rapporte gros !

Edouard Kutten


Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollten se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker laafen, deen se blockéiert. Dir misst en dann sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.