Lieserbréif vum Edouard KuttenCompétitivité ordonnée

En France, le gouvernement Macron resta longtemps le plus flou possible sur le « nouveau droit de travail », façon d’endormir les syndicats pour éviter qu’il y ait très tôt un front commun de leur part.

Macron avait pourtant annoncé la couleur de ses ordonnances en disant que pour lui la compétitivité de la France était prioritaire (cf. France 2, 22.08.2017) quelqu’en soit le prix. La casse sociale était programmée et l’assouplissement annoncé des lois de licenciements mis en vitrine n’était qu’un prélude, comme l’ont prouvé les ordonnances enfin révélées le 31.08.2017. Ces ordonnances sont aux services du capital et du grand patronat. Tout est fait pour que le capital soit encore plus compétitif. La légalisation de l’évasion fiscale des multinationales est incluse.

Macron ne veut pas se limiter à la France, il a déjà exporté son système pour « redynamiser » l’Europe, en lui insoufflant un nouvel vent ultralibéral. Et le patronat européen, comme les politiciens à ses services, ne sont pas restés sourd à l’appel. Lorsqu’on parle de compétitivité tout le monde veut y être.

Quant au débat démocratique, il devra à l’avenir se faire dans l’aire laissée libre par les « oukases » de Bruxelles et les ordonnances à la « macronienne ».


Edouard Kutten



Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollten se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker laafen, deen se blockéiert. Dir misst en dann sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.