Lieserbréif vum Edouard KuttenSurprenant!

Il est surprenant d’apprendre que quelques analystes attribuent la perte de voix de la CDU en Allemagne entre autre à la politique trop généreuse de Merkel vis-à-vis de la Grèce. « Gli aiuti alla Grecia » (cf. Repubblica 25.09.2017). Selon la version officielle usuelle dans l’Union européenne, les « Grecs » n’ont rien fait d’autre que de profiter de la « bonté » de celle-ci. Or en réalité le nombre de pauvres a doublé en Grèce depuis la mise en place de la politique d’austérité qui lui fut imposée.

Néanmoins, il y a des pays qui ont réussi à s’enrichir sur « le dos des Grecs ». Maints pays ont acheté en 2010 des obligations grecques dans le cadre du programme « Security Market ». Théoriquement ils auraient dû redistribuer à la Grèce le bénéfice rapporté par les intérêts. Il n’en fut rien, l’Allemagne, par exemple, a « gagné » 1,3 milliards d’euros grâce à ces obligations grecques. La Belgique s’est « contentée » de quelques 300 millions d’euros (cf. Financité, septembre 2017).

Ainsi la preuve est faite qu’il y a toujours du « fric » à faire dans l’Union européenne, la prochaine fois ce sera sur le dos des habitants d’un autre pays !

Edouard Kutten



Äre Commentaire


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollten se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker laafen, deen se blockéiert. Dir misst en dann sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.