Lieserbréif vum Edouard KuttenA la rescousse de l’Afrique !

A Bruxelles l’on est en train de fomenter en coulisses un « plan Marshall » pour l’Afrique, le continent qui d’ici à 2050 va voir doubler sa population. 44 milliards d’euros sont prévus pour le début pour atteindre finalement la somme de 350 milliards d’euros (cf. Repubblica 26.11.2017).

Ce « plan Marshall » arrive avec un retard de 30 ans. Officiellement il devrait surtout servir à combattre la pauvreté que d’aucuns viennent de « découvrir ». La question pour laquelle des peuples d’Afrique vivent dans la pauvreté, alors que le continent regorge de ressources et de richesses du sous-sol faramineuses, n’a pas été élucidée.

Or la réponse est facile à trouver, mais elle ne convient pas à tout le monde. L’Afrique colonisée fut exploitée durant des générations, le postcolonialisme n’y a pas changé grand-chose. Les anciens colonisateurs ont mis à la tête des « pays africains libres » des sbires à leur service, et gare à celui qui prend son rôle trop au sérieux. Les grandes multinationales sont toujours à l’œuvre, une classe de collaborateurs indigènes sert à donner le change.

Et ce « plan Marshall » pour l’Afrique ? A part ses 30 ans de retard, il fera seulement profiter une petite partie de la population de ses « bienfaits ». Ceux, qui en grande partie ont causé la pauvreté, sont ceux qui vont en profiter le plus.

Le premier « plan Marshall » de 1945 fut un instrument politico-économique de la Guerre froide, son sosie africain risque d’être le bras camouflé du postcolonialisme.

Car n’oublions pas, investir dans la pauvreté ne rapporte rien pour d’aucuns !

Edouard Kutten



Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollte se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker lafen, dee se blockéiert. Dir misst en da sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.