Lieserbréif vum Edouard KuttenQuand on a peur de l’électeur …

Les peurs subtilement manipulées devant les flux migratoires pèsent de plus en plus sur les votes dans certains pays et ceci non seulement en Europe centrale, comme d’aucuns veulent le faire croire.

L’Autriche a désormais des ministres d’extrême droite à des postes régaliens, la Pologne ne respecte plus la séparation des pouvoirs, la Hongrie se mue en régime totalitaire, etc.

L’on a de plus en plus peur des scrutins, l’Allemagne en est le dernier exemple. On voulait éviter le retour aux urnes. Moïse fut sauvé des eaux et Merkel sauvera son prochain mandat grâce à la SPD. A l’échelle bruxelloise l’on applaudit. Une « grande coalition » en Allemagne est nécessaire à l’Europe (cf. La Voix du Nord 13.01.2018), ainsi qu’une coopération étroite entre la France et l’Allemagne.

Quelle Europe, celle des 12, 15, 18 ou parle-t-on de la zone euro ? Il est plus que probable que l’Allemagne restera économiquement attachée à la « doctrine  Schäuble » qui a fait beaucoup de tort à l’Europe des salariés. Le SPD risque l’indifférenciation en entrant dans la « grande coalition » en plus d’une fracture générationnelle.

Il ne suffit pas de dire « ouf » et « vive l’Europe », le projet européen a besoin d’une réorientation profonde qu’elle ne peut pas trouver dans une politique néolibéraliste à outrance.

En tout cas, fuir les urnes est vraiment la solution du couard politicien et ne changera pas la donne !

Edouard Kutten


Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollten se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker laafen, deen se blockéiert. Dir misst en dann sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.