Lieserbréif vum Gaston VogelUne monstruosité se prépare avenue de la liberté

Si on consulte le Robert, on apprend qu’une avenue est une voie plantée d’arbres.

Or le tram de Bausch va bouffer sans charité, ceux qui plantés depuis des décennies, ont donné à la seule belle avenue de la ville son allure, sa beauté.

Bientôt les bourreaux installeront leur guillotine et les exécutions se feront avec la bénédiction de notre mère, la maire de Luxembourg, qui ne cesse de nous rassurer qu’elle nous aime et qu’elle aime sa ville et ses arbres, qu’elle avait pris le soin de faire enguirlander pour les fêtes. 

Pourquoi cette personne n’a-t-elle pas résisté aux insistances du verdoyant Bausch, pour qui le rail l’emporte sur l’arbre.

Bizarre, ce même Bausch s’était fait enchaîner au tronc d’un chêne pour protester contre la construction d’un tunnel qu’il a récemment inauguré en grande pompe, le sourire aux lèvres.

Tempora mutantur et nos mutamur in illis.

Mais quid si on apprenait que les arbres, qu’on s’apprête à décapiter, servaient de refuge aux chauves-souris ?

Ça changerait tout, n’est-ce pas les Verts ?  

 

Gaston VOGEL


Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollte se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker lafen, dee se blockéiert. Dir misst en da sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.