Lieserbréif vum Edouard KuttenEn plein « Don Quichottisme »

Au fond, l'on n'a pas besoin de l'électricité venant du nucléaire, telle est la soudaine conclusion de certains responsables fournisseurs d'électricité (cf. J. Lucius, Tageblatt 30.04.2018)

La question de l'existence du nucléaire n'est pas la production de l'électricité, c'est une affaire d'armement. On ne peut pas construire des armes nucléaires avec des éoliennes. N'oublions pas que ceux qui, jusqu'à présent avaient fait main basse sur « l'énergie nucléaire », ont en sourdine investi dans les « énergies vertes et renouvelables » depuis longtemps déjà. Ils restent maîtres à bord, sous une autre étiquette.

Quant au diesel, il y a des constructeurs qui n'en démordent pas. Bosch prétend avoir trouvé une « solution miracle » (cf. Les Echos 26.04.2018). De cette façon les interdictions de circulation dans les centres villes n'auront plus raison d'être selon V. Denner, président du directoire de Bosch, dont Volkswagen est le « super client ». Malgré ces déboires le géant allemand a pu noter en 2017 une hausse du chiffre d'affaires de 6,8 % !

Les gros constructeurs automobiles n'ont pas été pris au dépourvu, cela fait des années qu'ils ont investi dans « l'automobile électrique » que certains prônent comme la voiture du futur. Sachons quand-même qu'une voiture électrique en roulant 20.000 km par an consomme autant d'énergie électrique qu'une famille de 4 personnes (cf. J. Lucius, Tageblatt 30.04.2018).

En Allemagne, face au volume croissant des déchets en PVC, etc. (18 millions de tonnes en 2017 – cf. N-tv 03.05.2018) on a décidé de faire la guerre aux emballages et aux ustensiles en plastique, mais on en a exempté le marché du congelé !

Allant ainsi de contradiction en illusion, l'on est en plein « Don Quichottisme » pseudo-écologique !

Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollte se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker lafen, dee se blockéiert. Dir misst en da sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.