Lieserbréif vum Edouard KuttenNouvelle philosophie du travail

Philosopher sur le travail de demain est devenu une occupation très lucrative des « think tanks ». On ne peut pas nier que bon nombre de politiciens accros de l’ultralibéralisme, sont toujours tout ouïe lorsqu’il s’agit de flexibiliser et rentabiliser le travail.

Numérisation, flexibilisation, uberisation s’entremêlent. La vie professionnelle sera à l’avenir faite de changements fréquents d’employeur. Ce qui n’est pas une assurance sociale. D’ailleurs cela n’est pas voulu, il faut savoir s’adapter aux nouvelles données du marché du travail. Il n’y a plus d’acquis sociaux, on recommence à zéro.

Cette nouvelle mobilité professionnelle implique que l’on soit prêt à passer d’un statut à l’autre. Le secteur public va y passer peu à peu, à force de recruter du personnel moins qualifié.

Il va sans dire que la robotisation jouera un rôle primordial dans ce nouveau monde du travail. Le bafouement du droit de travail est prévu. Sous couvert de facilitation des tâches, c’est le contraire que l’on constate dans certains secteurs. C’est le robot qui impose les cadences et autre part les technologies numériques sont devenues les instances ordonnatrices.

Chaque recours au « smartphone » est une subordination pavlovienne au quotidien. La plupart des gens ne se rendent plus compte que le moment est déjà arrivé où l’homme reçoit plus d’ordres des machines qu’il ne leur en donne.

Quant à la dignité humaine … ?!

Edouard Kutten



Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollte se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker lafen, dee se blockéiert. Dir misst en da sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.