Lieserbréif vum YvesTrump – La fin de la démocratie?

Donald Trump, une personne sans expérience politique ou sens éthique qui ne croit pas au changement climatique, qui est milliardaire à la naissance, populiste, anti-immigrant, raciste, sexiste et constructeur de murs au lieu de ponts, sera le nouveau président du pays le plus influent au monde. Selon le « Truth-O-Meter », 70 % des remarques faites par lui lors de sa campagne présidentielle ne correspondaient pas à la vérité (28% pour Clinton), et avant les élections, Trump a eu un taux de désapprobation de 69%.

Comment est-ce qu’un peuple tellement influant décide de voter pour un tel candidat, et est-ce que ceci signale l’échec de nos systèmes démocratiques ?

De nombreuses personnes n’ont pas pensé qu’un président Donald Trump pourra devenir réalité. Néanmoins, il a gagné le vote dans leur système du collège électoral de manière dominante. Les raisons pour ceci ont été nombreuses.

1)      Depuis le début des élections, Trump était un Underdog, celui qui s’est levé contre l’establishment, les médias « méchants » et un système politique « corrompu ». Les Américains aiment voter pour ce genre de personnes défavorisé, parce qu’ils aiment créer les miracles ! Cet effet a été amplifié par la majorité des médias qui ont déjà déclaré Clinton comme gagnante avant la nuit de l’élection. Dans le pays de l’American Dream, rien n’est cependant perçu impossible, ce qui a poussé de nombreuses personnes à suivre la Trump-parade et faire du rêve « impossible » une réalité.

2)      Les gens l’ont (incorrectement) perçu comme homme d’affaires qui a réussi l’American Dream et qui sait exactement comment gérer un business (et un pays) de manière optimale. Souvent appelé par ses supporters comme un des plus grands visionnaires de nos temps, cette croyance n’est cependant pas supporté pas les faits. Comme déjà évoqué auparavant, Trump est né un millardaire, et a été sauvé à de nombreuses reprises de la faillite par son père. En plus, les pertes énormes de son business lui ont permis de ne pas payer des impôts jusqu’aujourd’hui, ce qui ne peut pas vraiment être considéré comme symbole de succès.

Ceci fait apparaître néanmoins une autre révolution dans les habitudes d’information de la population américaine. Les médias sociaux ont été le réseau d’information dominant lors de l’élection présidentielle, avec une qualité d’information médiocre et illusoire qui a fort contribué à la propagation de telles informations fausses qui ont impactées le jugement des électeurs.

3)      Les électeurs n’ont pas voulu voter un politicien de carrière. En écoutant pendant deux heures des interviews avec des électeurs avant leur entrée dans le bureau de vote, j’ai pu faire des observations évidentes. Pendant que les supporteurs de Clinton ont majoritairement donné des raisons telles que le droit des femmes, changement climatique, minorités et le bien-être national, le camp Trump s’est majoritairement focalisé sur leur désir de ne pas avoir un politicien de carrière potentiellement corrompu comme président.

4)      Le parti démocratique a opté pour Clinton au lieu de Sanders. L’électorat américain dominant a voté pour le changement, quelque chose que Clinton n’a pas pu offrir. Sanders aurait été le candidat idéal pour les démocrates, représentant ses valeurs progressives, ayant eu une croissance incroyable en popularité. En plus, il avait annoncé le changement tellement demandé par le peuple Américain.

Tout ceci ne changera pas le fait que Donald Trump sera le prochain président des Etats-Unis, suivant le processus démocratique le plus légitime dont nous disposons aujourd’hui. Mais est-ce que ce résultat signifie que notre démocratie est un échec ?

La démocratie, dans ses bases, est supposé donner une voix relative à chaque habitant d’un certain pays. En théorie, ces voix et les plans d’action relatifs devront être jugés selon les parties prenantes concernées, l’urgence ainsi que leur impact, correspondant aux méthodes d’inclusion de l’écosystème organisationnel implémenté dans un nombre croissant des entreprises responsables d’aujourd’hui. En pratique néanmoins, ce jeu s’est développé de manière différente.

Aujourd’hui, des partis telles que le Parti Démocrate aux Etats-Unis ou le Gouvernement Gambia au Luxembourg n’ont pas tendance à vraiment considérer et juger la voix du peuple. Ils définissent les croyances et valeurs qui, pour eux, sont correctes, en s’attendant que chaque individu se conforme à ces dernières. Chacun ayant une opinion différente par rapport à des problématiques généralement acceptées telle que le changement climatique ou les étrangers est souvent étiqueté par la politique, les médias et la population comme étant « raciste », « non éduqué » ou « lamentable ». Comment pouvons-nous alors exiger qu’une personne va voter ou se laisser convaincre pour une telle cause si nous n’écoutons pas leur voix ?

Personne ne se laisse convaincre en étant insulté(e) de telle sorte, ce qui est lié à la nature de notre système comportemental qui nous met dans un état d’esprit défensif dénommé « fight, flight, freeze », et donc inaccessible aux discussions ouvertes et accueillantes dont nous avons besoins pour ces problématiques. Ceci est, encore plus, démontré par la tendance des électeurs à ne pas oser donner leur vraie opinion avant de voter, pour ne pas courir le risque d’être jugés et insultés par l’opinion publique.

Notre système démocratique est toujours viable, mais notre approche doit absolument changer ! Nous ne pouvons plus exclure ces gens de la discussion en les dénigrant, parce que nos expériences récentes avec le Brexit et les élections américaines ont montré que l’opinion publique propagée par nos « libéraux » et « démocrates » peut vite devenir minoritaire, créant un environnement où des gens telles que Donald Trump peuvent réussir, et menacer le monde et le bien-être humain !

J'espère avoir pu vous donner des éléments de réflexion!

Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollten se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker laafen, deen se blockéiert. Dir misst en dann sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.