Lieserbréif vum Edouard KuttenTrump, le nouvel alibi … !?

En Union européenne certaines forces politiques veulent depuis longtemps la création d’une armée européenne capable d’assumer la défense de l’Europe, une « mini-Otan » à l’européenne.

Voilà que pour ces milieux l’élection de Trump vient à point pour convaincre les réticents. Trump aurait, selon certains experts, mis en doute l’avenir de l’Otan sous la forme actuelle en critiquant par l’occasion la faiblesse des budgets militaires européens. Et les « faucons » de l’Union européenne, à l’écoute des industriels de l’armement, ont vu dans les déclarations de Trump leur chance. Face aux nouvelles menaces il n’y a plus d’excuses pour l’Europe entend-on.

Ayrault, Ministre des Affaires étrangères en France, a dit : « L’Europe ne doit pas attendre que d’autres décident pour elle » (cf. Figaro 15.11.2016). Or, c’est ce qui se passe depuis que l’Europe a été placée sous le « parapluie sécuritaire » américain par ses politiciens ultra-otanistes.  Ce fait aurait-il, entre autres, échappé à Ayrault ?

Il est compréhensible que ce sursaut sécuritaire soit bien vu par les responsables de l’industrie de l’armement. Mais quant à la réalisation de cette armée européenne, le « dada » surtout des politiciens allemands et français, on en est encore loin. On n’ose même pas toucher le sujet de la constitution de l’état majeur central de cette armée.

Pour le moment c’est un cafouillage entre des différents chefs de la diplomatie européenne, ainsi que les représentants de la Commission de Bruxelles, qui frôle parfois le burlesque.


Edouard Kutten

Är Commentairen - Netikett


D'Commentairë gi gelueden, ee Moment w.e.g.!
Sollte se net geluede ginn, hutt der wahrscheinlech een AdBlocker lafen, dee se blockéiert. Dir misst en da sou astellen, dass en eisen Site net méi komplett blockéiert.