Dozou wier een net nëmmen aus Prinzip, ma och duerch international Konventioune verflicht, esou d'Ministesch Sam Tanson bei enger Presentatioun vu Mesuren.

Dës Mesurë sollen d'Kultur jidderengem zougänglech maachen. E Modell, wéi dat kann ausgesinn, huet de Ministère elo mat enger ganzer Partie Partner an d'Liewe geruff. An zwar gouf e Spadséiergang duerch d'Alstad an d'Festung vun der Stad Lëtzebuerg, déi jo zum Unesco-Patrimoine gehéieren, ausgeschafft, wéi d'Ministesch erkläert.

De Sam Tanson (1)

„Dat hei ass elo den éischten UnescoSite, deen eng inklusiv Visitt wäert proposéieren, fir all Typpe vun Déficiences physiques ou mentales. Dat heescht, dat ass e Spadséiergang, Promenade Unesco pour tous, déi barrièrefräi ass, dat heescht, wou ee physesch, egal wéi elo d'Situatioun ass, do ka beweegen, sief et an engem Rollstull, sief et natierlech och mat enger Kutsch oder mat enger Poussette. An do gëtt et dann och en Audio-Guide, deen illustréiert ass, mat där App, déi mir och schonn am Gebrauch hu fir déi aner Touren. Dat esouwuel a verschiddene Sproochen, Lëtzebuergesch, Franséisch, Däitsch, Hollännesch an Englesch, wéi awer och an der liichter Sprooch an an der Gebäerdesprooch.“

Eng zweet Initiativ vun der Ministesch bezitt sech dann dorobber, dass een deene verschiddenen Institutiounen déi néideg Moyene misst ginn, fir dofir ze suergen, dass si esou accessibel wéi méiglech sinn. Dat wëll een dann engersäits mat Formatiounen an anerersäits mat finanzieller Ënnerstëtzung fir konkret Projeten erreechen.

D'Sam Tanson (2)

„Dat hei ass elo de Coup de départ a mir wëllen dat natierlech institutionaliséieren. Mir hätten och gär, dass et sech institutionaliséiert an den eenzelen Haiser, dofir de Volet Formatioun op där enger Säit an op där anerer Säit dee vun der Ënnerstëtzung vu Projeten. Mir wäerten natierlech och eng Evaluatioun maache vum Impakt heivunner a kucken, wéi mir dat an där selwechter Form weiderfueren oder wéi et sech dann duerno evoluéiert.“

Déi finanziell Ënnerstëtzung gëtt als Appel à projets offréiert, deen zwee Mol am Joer soll lancéiert ginn. Pro Appell sinn eng 40.000 Euro virgesinn, mat maximal 10.000 Euro pro Projet.

Hei d'Schreiwes:

Sam Tanson a fait le point sur les projets de culture inclusive (19.01.2021)
Communiqué par: ministère de la Culture Sam Tanson, ministre de la Culture, a présenté ce mardi 19 janvier 2021 les derniers projets élaborés et accompagnés par le ministère de la Culture dans le domaine de la culture inclusive et de l'accès à la culture pour publics à besoins spécifiques:

une promenade pour tous dans la zone Unesco «Luxembourg, vieux quartiers et fortifications»,
des formations pédagogiques pour professionnels dans les institutions culturelles,
une aide au développement de projets pour publics aux besoins spécifiques.
«En signant la Convention relative aux droits des personnes handicapées, le Luxembourg s'est engagé à garantir les droits de l'Homme et les libertés des personnes handicapées, y inclus le droit à la culture», a souligné Sam Tanson. «La médiation culturelle et la facilitation de l'accès à la culture comptent parmi les missions les plus fondamentales d'un ministère de la Culture».

Promenade Unesco pour tous

«Luxembourg, vieux quartiers et fortifications» occupe le peloton des 1.121 biens inscrits au registre du patrimoine mondial de l'Unesco pour promouvoir l'accessibilité pour tous et pour des sociétés inclusives. Le catalogue des visites et de parcours sillonnant ce site historique vient d'être élargi par deux audioguides et une brochure à destination des publics à besoins spécifiques.

Audioguides sur izi.travel

Après l'Unesco Promenade et l'Unesco Bike Tour, le ministère de la Culture et la Commission luxembourgeoise pour la coopération avec l'Unesco ont créé deux audioguides supplémentaires sur la plateforme izi.travel.

La Promenade Unesco pour tous sur izi.travel peut être facilement effectuée en chaise roulante ou avec landau. Le parcours a été identifié et testé par des groupes de personnes aux besoins spécifiques ainsi qu'avec le concours du Service intégration et besoins spécifiques de la Ville de Luxembourg, les responsables du Centre pour le développement des compétences relatives à la vue, de responsables de Hörgeschädigten-Beratung et d'Infohandicap. Le guide sur izi.travel est disponible en luxembourgeois, français, allemand, anglais et néerlandais.
Le guide UNESCO-Tour für Alle - Leichte Sprache reprend le même parcours, mais en langage facile et par des séquences filmées en langage des signes réalisées par les services de Hörgeschädigten-Beratung. Cette visite est uniquement disponible en allemand, comme cette langue est officiellement reconnue au Luxembourg pour le langage des signes. Le World Heritage Cities Programme de l'Unesco vient de reconnaitre ce projet comme exemplaire en termes de pratiques de gestion, d'événements et d'activités liés au patrimoine mondial et aux villes historiques.
Brochure UNESCO-Tour für Alle in Leichter Sprache

Sur 52 pages, le visiteur désirant découvrir les sites et monuments les plus importants de la zone Unesco, peut suivre ce parcours pour tous d'une longueur de 1.950 m présentant sur 19 attractions, le palais grand-ducal, le plateau du Saint-Esprit, la place Guillaume et biens d'autres sites et monuments de la zone Unesco. Les sites et services labellisés EureWelcome sont renseignés sur le parcours. Un plan de localisation complète les informations richement illustrées.

Le langage facile est un langage très clair suivant ses propres règles agréées. Il se caractérise par des phrases courtes, des mots simples, des images et des codes-couleur. L'objectif est de réussir à décrire des objets ou des situations complexes par des locutions simples. Le texte a été retranscrit avec le concours de Klaro ASBL / APEMH et Lebenshilfe Bremen e-V.

Les sites à découvrir et à décrire ont été identifiés avec le soutien du Comité Alstad et du Syndicat d'intérêts locaux de Pfaffenthal-Siechenhof. En tout, un groupe de travail de 30 personnes s'est engagé pour la réalisation de ce type de projet nouveau au Luxembourg. Le Luxembourg City Tourist Office propose l'UNESCO-Tour pour tous également pour des visites en groupes en langage des signes.

La brochure UNESCO-Tour für Alle in Leichter Sprache est disponible au Luxembourg City Tourist Office (30, place Guillaume, L-1648 Luxembourg) et à l'Unesco Visitor Center au Lëtzebuerg City Museum (14, rue du Saint-Esprit, L-1475 Luxembourg).

Aides à l'accès à la culture pour les personnes aux déficiences physiques ou mentales

Afin de faciliter l'accès à la culture aux publics présentant une déficience physique ou mentale, le ministère de la Culture œuvre à aider les institutions culturelles du pays à se doter des compétences et des moyens nécessaires à l'accueil de ces publics.

Formations des professionnels des institutions culturelles

Dans le cadre de la professionnalisation des acteurs culturels, des formations sont proposées depuis 2020 dans les domaines de l'accueil et de la communication auprès de publics aux besoins spécifiques. Destinées à ceux qui travaillent dans la médiation, la programmation ou la communication au sein des théâtres, musées et autres institutions culturelles, ces formations sont organisées avec des partenaires comme klaro ASBL ou Info Handicap dans un souci de sensibiliser aux besoins et barrières des différents publics et d'accompagner les acteurs culturels dans leur quête d'ouverture de leur programmation à ces publics.

Aide au développement de projets ciblés pour des publics aux besoins spécifiques

Afin de permettre aux institutions culturelles de non seulement savoir accueillir un public en situation de handicap mais de pouvoir mettre en pratique cet apprentissage, une aide financière vient épauler les projets qui permettent d'élargir la programmation culturelle au public en question à partir de cette année.

Cette aide est destinée à toute institution culturelle qui souhaite mettre en place des manifestations, des outils ou des projets à longue durée qui ciblent plus particulièrement ce public. Il s'agit d'épauler les acteurs culturels dans l'élargissement de leur programmation et de leur donner les moyens d'accueillir les publics à qui ils souhaitent davantage ouvrir leurs portes.

L'aide est proposée sous forme d'appel à projets et les projets soumis doivent obligatoirement se faire en collaboration avec un partenaire social.

Le constat est qu'aussi bien les acteurs culturels que les acteurs sociaux ont envie de collaborer et d'inclure le public davantage dans l'aventure culturelle. L'aide, au même titre que les formations, est destinée à soutenir un réseau de partenariats entre les institutions culturelles et les associations et institutions qui ont l'expérience et la confiance des publics pour qui l'accès à la culture n'est pas toujours une évidence.