Fir anerhallef Saison war de klenge Sall an de Café-Theater vum TOL op der Diedenuewenerstrooss zou. Den Ensembel huet mussen op anere Bünen spillen.

Nei Saison TOL

D'Freed ass grouss an awer ass een och nach virsiichteg fir déi nei Saison, mä déi éischt Produktioun huet elo Première am Haus vum Théâtre Ouvert du Luxembourg. Fir zwou vun de 6 Produktiounen, "Fracassées" an "Chanson douce", geet een dann nach emol an de Kapuzinertheater an an den Théâtre National. Déi grouss Solidaritéit am Sekteur vun der leschter Saison hat mat sech bruecht, datt quasi all Stécker, déi geplangt waren, konnte gespillt ginn.
Sou d'Véronique Fauconnet, d'Directrice vum TOL.

L'entraide entre les théâtres, ça a été vraiment chouette. De voir les grands théâtres qui nous ouvraient leurs plateaux et qui essayaient de faire vraiment leur possible, pour que nous on puisse s'exprimer, ça a été magnifique de voir à quel point rien n'est grave, finalement, des dates qui changent ce ne sont que des dates qui changent, il n'y a pas de mort d'homme, parce qu'il y a des dates qui changent.

Den TOL setzt weider op seng Spezialitéit, de franséischsproochegen Theater, dat sinn awer och emol Iwwersetzungen a Creatiounen wéi dem Tullio Forgiarini säin Text "Le retour de Lucienne Jourdain" am Mee nächst Joer. De Motto vun der Saison ass "Le cri" an och dat kënnt net vun ongeféier.

RTL

Le 20 novembre / © Mahlia Theismann

Quand j'ai annoncé à l'équipe en janvier 2021 que c'était bon, qu'ils allaient jouer, parce qu'on ne savait pas. Et quand la ministre l'a annoncé, je les ai appelés, ils ont hurlé de joie. Le cri c'est ça, c'était des cris de ras-le-bol, des cris de joie, des cris de la conscience. On a vraiment eu envie de mettre ce cri, le cri du bébé quand il naît, c'est comme une renaissance aussi, et on a eu envie de travailler là-dessus avec les différentes pièces.

"Le 20 Novembre" vum Lars Norén gräift en dramatescht Thema op: et geet ëm den Amoklaf vun engem däitsche Schüler a sengem Lycée zu Emsdetten virun 15 Joer.