Vum 14ten bis den 30ste Januar 2022

Exposition OTT NEUENS
Les pierres précieuses et l'or

Exposition: 14-30 janvier 2022 de 15h00-19h00,
Samedis et dimanches de 14h00 à 18h00

L’artiste Ott Neuens s’est fait une réputation par l’application sur la toile de cire d’abeilles qui, par des reliefs tactiles obtenus par la technique en strates, a donné une allure inédite à sa peinture. Les sujets représentaient, comme aujourd’hui, la nature, des paysages, des roches, des pierres, les rythmes et l’abstait.

Par le concassement  de pierres précieuses telles que le lapis lazuli, l’émeraude et le rubis, il a pu obtenir des pigments très fins d’une couleur d’une beauté sublime. Il a réussi à se procurer de petites pierres précieuses qui apportent à sa peinture un effet inconnu à ce jour dans le monde des arts de chez nous.

Dans son livre «ART», Gaston VOGEL écrit dans l’article «Beautés telluriques» sur Ott Neuens:

«Ce lapis lazuli d’essence onirique avec son indigo à bleu clair, son azur foncé où scintillent de curieuses pépites d’or est la pierre magique par excellence qui donne à la peinture d’Ott NEUENS sa dimension quasi mystique.»

Et sur ses œuvres réalisées à l’émeraude et au rubis, il écrit:

«Incroyable que ce peintre, magicien des pierres,  va chercher dans la si riche famille des béryls l’émeraude dont la couleur verte est unique et donc incomparable.

RTL

© Othon Neuens

Voilà qu’une poudre d’émeraude éclaire le fond de la toile et donne à l’œuvre un aspect cosmique. Qui a osé une telle aventure pourtant très prometteuse? Je ne lui connais  aucun patron.

Avec la poudre de rubis le peintre nous plonge dans le rêve des pays lointains si ancrés dans la magie des pierres précieuses qui nous restaient longtemps inconnues.

Rubis et émeraudes, poudres d’une nouvelle peinture est le challenge auquel nous incite ce peintre décidément sorti des sentiers battus».

Mais Ott Neuens n’en est pas resté là. Il a exploré l’art qui se cache dans les écritures inventées par l’homme et qui sont nées dans l’espace sidéral intérieur. Ces signes ne répondent à rien de concret, d’où leur singularité comme art abstrait.

Il a trouvé son inspiration dans les architectures des anciens Egyptiens couvertes de cette écriture sacrée que représentent les hiéroglyphes et servant de support pour une transmission de messages d’outre-tombe. Ils ont utilisé dans leurs pyramides et dans leurs temples surtout du lapis lazuli et de l’or pour assurer le témoignage de la continuité humaine au-delà de la mort.

Ott Neuens est un des rares peintres réalisant des œuvres avec de l’or sur fond de lapis lazuli. Ainsi Il a pu sublimer ses peintures à la cire d’abeilles, aux pierres précieuses et à l’or.

RTL

© Othon Neuens