Den Ekonomieministère hat e Freideg an de Fonds Kirchberg invitéiert, wou et ëm de Lëtzebuerger Pavillon fir d'"Expo universelle" zu Osaka gaangen ass.

Lëtzebuerg ass jo bei der Expo 2025 a Japan dobäi, déi tëscht dem 13. Abrëll an dem 13. Oktober dat Joer op der kënschtlecher Insel Yumeshimas ass. Eng 150 Länner gi sech do erwaart, déi bei der Expo, déi ënnert dem Motto "D'Gesellschaft vu muer entwéckelen - eist Liewen vu muer plangen" organiséiert gëtt.

12 Projete sinn nom Appell vum Ekonimiesministère erakomm. E Freideg de Mëtteg huet de Franz Fayot dunn de finale Projet, dee vun der Jury zeréckbehale gouf. Den Zouschlag krut deemno den Architektebüro "SteinmetzDeMeyer" zesumme mam Scénographe "Jangled Nerves". Dëse Büro mat sengen 25 Mataarbechter war ënner anerem fir d'Conceptioun vum Lift aus dem Pafendall an d'Uewerstad responsabel.

D'Konzept vum Pavillon baséiert op "Doki-Doki Lux - The Luxembourg Multiverse". A Japan beschreift "doki-doki" d'Geräisch vum Häerzklappen. D'Wuert gëtt benotzt, wann ee säin Enthusiasmus, seng Opreegung, souwéi Energie a Leidenschaft wëll ausdrécken, sou den Architekt. A "Multiverse" beschreift Lëtzebuerg eben am beschten: universell, eenzegaarteg, individuell, onbegrenzt, offen a vereent.

De Lëtzebuerger Pavillon zu Osaka wäert op 3 Ausstellungssäll opgedeelt sinn:

  • En interaktive Raum, genannt "Luxembourg World Lab"
  • E Raum fir d'Kommunikatioun an de gesellegen Dialog tëscht de Mënschen
  • An en immersive Raum, en 360°-Erliefnis mat Videoprojektiounen

Déi nächst Etapp ass schonn déi nächst Woch mat der offizieller Kreatioun vum GIE Luxembourg@Expo2025Osaka. Den Lëtzebuerger Kommissär fir d'Expo zu Osak André Hansen huet op der Presentatioun vum Pavillon och de geschate Budget genannt. 12 bis 32 Milliounen Euro goufe fir de Bau vum Pavillon accordéiert. Déi éischt Preparatiounen zu Osaka lafe schonn.

Iwwregens si sämtlech 12 Projeten am Fonds Kirchberg bis de 24. Juni, vu méindes bis freides tëscht 8 an 12 an tëscht 13 a 15 Auer, ausgestallt.

Schreiwes

Expo universelle à Osaka en 2025: présentation du pavillon luxembourgeois (10.06.2022)

Communiqué par : ministère de l’Économie

La participation du Luxembourg à la prochaine Exposition universelle au Japon se concrétise. En date du 10 juin 2022, lors d’un point de presse organisé dans les locaux du Fonds Kirchberg, le ministre de l’Économie, Franz Fayot, a annoncé le résultat des délibérations du jury relatives à la réalisation du pavillon luxembourgeois, en présence du président du jury, Mathias Fritsch, architecte-associé chez Beiler François Fritsch, et de Arnaud De Meyer, architecte urbaniste et partenaire du bureau SteinmetzDeMeyer. André Hansen, commissaire général du pavillon, et Carlo Thelen, directeur général de la Chambre de commerce, étaient également présents en tant que représentants du futur GIE Luxembourg@Expo2025Osaka.

Programmée du 13 avril au 13 octobre 2025, l’exposition universelle Expo 2025 Osaka se tiendra sur l’île artificielle de Yumeshima, située sur le front de mer d’Osaka et aura pour thème «Concevoir la société du futur, imaginer notre vie de demain». Quelque 150 pays et organisations internationales y sont attendus.

Dans le cadre de l’appel à projets relatif à la conception du pavillon luxembourgeois, 12 projets ont été soumis. À l’issue des délibérations, c’est le concept développé par le cabinet d’architectes SteinmetzDeMeyer, en collaboration avec le scénographe Jangled Nerves, qui a finalement été retenu par le jury, car ce projet répond pleinement aux exigences retenues dans le cahier des charges en matière de circularité des matériaux, de durabilité et de respect des ressources.

Le ministre de l’Économie, Franz Fayot, a déclaré: «La circularité des matériaux utilisés pour la construction du pavillon, le respect des ressources naturelles et la durabilité du projet soumis ont été déterminants dans le choix du gagnant de l’appel à projets. Il était crucial à nos yeux de pouvoir construire un pavillon dans une optique circulaire, avec des matériaux qui pourront être réutilisés après l’exposition et ce projet répond entièrement à nos attentes. Il permettra de mettre en lumière le savoir-faire du Luxembourg dans le domaine de l’économie circulaire et en particulier dans le cadre du Product Circularity Data Sheet (PCDS)».

Le Pavillon

À la suite des explications complémentaires sur le travail du jury, fournies par le président du jury, Mathias Fritsch, Arnaud De Meyer, architecte urbaniste et partenaire du bureau SteinmetzDeMeyer, a pris la parole pour présenter en détail son projet.

Le pavillon a été imaginé autour du concept «Doki-Doki Lux – The Luxembourg Multiverse». L’architecte a expliqué ce choix: «Au Japon, 'doki-doki' décrit le bruit que fait le cœur quand il bat. Il est utilisé pour exprimer l’enthousiasme et l’excitation, tout comme l’énergie et la passion. Le 'Multiverse' du Luxembourg est global. Il est universel et unique, individuel et collectif, illimité et connecté, ouvert et uni. Toutes les facettes du 'Multiverse' luxembourgeois sont créées et alimentées par trois sources: son inventivité, ses habitants et son territoire. Et il est toujours doki-doki – excitant, vibrant et vivant!»

Au niveau de la scénographie, trois salles d’exposition différentes seront proposées:

  • Un «espace interactif», appelé «Luxembourg World Lab» dans lequel le visiteur entrera en contact avec la manière luxembourgeoise d’aborder l’avenir et pourra expérimenter des solutions créatives tout en prenant conscience de l’impact environnemental et de ses actions;
  • Un «espace de communication et de dialogue convivial entre humains» dans lequel les visiteurs en apprendront davantage sur les habitants du Luxembourg à travers des images physiques ou virtuelles;
  • Un «espace immersif» qui consistera en une expérience à 360° où le visiteur se plongera, grâce à des projections vidéo, dans le paysage luxembourgeois.

Les documents relatifs à l’appel à projets sont disponibles en annexe et sous ce lien: Projet gagnant Doki-Doki Lux − The Luxembourg Multiverse.

Après la présentation du projet, Carlo Thelen, directeur général de la Chambre de commerce, a réitéré les raisons de l’implication active de la Chambre de commerce dans le contexte de la participation luxembourgeoise à l’exposition universelle à Osaka. En tant que partenaire au sein du GIE, la Chambre de commerce s’engage à verser une contribution de 3 millions euros (2,35 millions euros en numéraire et 650.000 euros en industrie) au capital du GIE.

André Hansen, commissaire général au pavillon luxembourgeois à Osaka, a ensuite listé les prochaines échéances importantes dans le cadre de l’avancement du projet. La prochaine étape-clé aura lieu la semaine prochaine, avec la création officielle du GIE Luxembourg@Expo2025Osaka qui assumera le rôle de maître d’ouvrage de la réalisation du pavillon. Pour rappel, une enveloppe budgétaire estimative de 12 à 32 millions d'euros a été accordée retenue pour la réalisation du pavillon luxembourgeois à l’Expo 2025 Osaka.

Par ailleurs, à partir d’aujourd’hui, 10 juin 2022, et jusqu’au 24 juin inclus, les 12 projets soumis à l’appel à projets sont exposés au Fonds Kirchberg. Le grand public peut ainsi venir découvrir tous les projets, du lundi au vendredi de 8 à 12 heures et de 13 à 15 heures.