De Film wäert als Première um Festival lafen, dee vum 31. August bis den 10. September wäert sinn.

BLANQUITA ass eng Koproduktioun vu Rampante Films aus dem Chile, Bonne Pioche aus Frankräich, Madants aus Polen an Tarantula Luxembourg. Dëst ass den 3. Long-métrage vum chilenesche Realisateur Fernando Guzzoni.

Säin éischte Film "Carne de perro" gouf virun iwwer 10 Joer zu Cannes gewisen. Um Festival zu San Sebastian krut hie fir dëse Film souger de Präis "New Director" iwwerreecht.

Säin 2. Film "Jesùs petit criminel" gouf ënnert anerem um Filmfestival zu Toronto gewisen.

Hei de Pressecommuniqué vun Tarantula

BLANQUITA de Fernando Guzzoni en première mondiale à la Mostra de Venise.

C'est avec une grande joie que Tarantula Luxembourg vous annonce la sélection officielle du film BLANQUITA de Fernando Guzzoni en Compétition Officielle Orizzonti au Festival International du Film de Venise pour sa première mondiale. Le Festival aura lieu du 31 août au 10 septembre.

BLANQUITA a été co-produit par Rampante Films (Chili), Tarantula Luxembourg, Bonne Pioche (France) et Madants (Pologne). Le troisième long-métrage de fiction du réalisateur chilien a été soutenu entre autre par le CNC, le Hubert Bals Fund, le Polish Film Institute et le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle du Grand-Duché de Luxembourg. Les ventes internationales du film sont gérées par New Europe Films Sales.

Le réalisateur, originaire de Santiago au Chili, est diplômé de journalisme à l'Université National Andrés Bello. Il est aujourd'hui scénariste et réalisateur. Fernando Guzzoni est aussi consultant de scénario et professeur dans des écoles de cinéma et de théâtre. Son premier long-métrage de fiction, Carne de perro a été écrit à la Résidence du Festival de Cannes 2010 - 2011. Carne de perro a été présenté au Festival International de San Sebastian où il a remporté́ le prix "New Director". Son deuxième long-métrage, Jesús petit criminel, a été présenté au Festival international de Toronto, puis au Festival de San Sebastian en 2017.

Synopsis : Blanca (18 ans) vit dans un foyer pour mineurs dirigé par le prêtre Manuel Cura (50 ans). Témoin clé d'une affaire de scandale sexuel impliquant des politiciens, Blanca se retrouve poussée par Manuel au centre de l'attention médiatique. Elle devient une héroïne féministe pour certains, une vaurienne pour d'autres.

Ce nouveau film est inspiré de recherches (presse, archives judiciaires, interviews...etc.) effectuées pendant plus d'un an sur l'affaire Spiniak : un réseau de pédophilie qui a été mis à jour et a défrayé́ la chronique plus que toute autre affaire dans l'histoire judiciaire, politique et médiatique du Chili de ces 15 dernières années. Un film d'actualité dans un contexte où l'Eglise Catholique est confrontée à sa propre responsabilité face à de nombreux scandales.