Vous souffrez de cystites de manière fréquente ? Voici quelques conseils de prévention qui complèteront votre entretien avec votre médecin.

Qu’est-ce qu’une cystite ?

Une cystite est une inflammation de la vessie le plus souvent due à une bactérie mais pas toujours !

Analyse d’urine

RTL

Il est essentiel de déterminer la bactérie en cause par une analyse d’urine et pas seulement une tigette urinaire dans le cas de cystites fréquentes (>4/an), ceci afin de vous donner le meilleur antibiotique ciblé et ainsi éviter les récidives. Le traitement doit être pris complètement et pas seulement jusqu’à disparition des symptômes. Le fait de prendre souvent le même antibiotique peut augmenter le risque de résistance.

Pas d’automédication, demandez conseil à votre médecin de famille ou votre urologue.

Hydratation

RTL

Il faut boire au moins 1,5L d’EAU par jour en plus des autres boissons habituelles. En début de cystite, consommer un grand volume d’eau rapidement (1/2 L en ¼ d’heure) peut diminuer les douleurs inflammatoires.

Cranberry, naturopathie

RTL

La consommation de canneberge ou cranberry, d’orties, de millepertuis, de curcuma peut améliorer le confort urinaire. Afin d’administrer la dose adéquate, les gélules sont préférées aux jus ou aux baies directement. Toutefois il s’agit d’une PREVENTION et non d’un traitement de la cystite. L’idéal est de réaliser des cures de 2-3 mois régulièrement.

Boissons

RTL

RTL

Certaines boissons peuvent accentuer ou déclencher une inflammation, comme les boissons caféinées ou certains vins blancs.

Froid

RTL

Ne vous asseyez pas sur des sols froids ou des pierres, veillez à porter des sous-vêtements chauds et de bonnes chaussettes en hiver.

Hygiène

RTL

La cystite n’est pas due à un manque d’hygiène, évitez les excès ! Utilisez des savons adaptés à l’hygiène intime 1/jour. Pour le reste, l’utilisation de lingettes rafraichissantes suffit.

Rapports sexuels

RTL

Ceux-ci peuvent déclencher une cystite mais il ne s’agit pas d’une transmission de bactéries. Allez uriner après chaque rapport et passez une lingette rafraichissante, hydratez vous abondamment. En cas de sécheresse vaginale, utilisez des lubrifiants.

WC

RTL

Il n’y a pas de risque d’attraper une cystite sur des toilettes sales, allez aux WC de manière régulière et veillez à bien vider la vessie à chaque passage (toutes les 3-4 heures), se retenir trop longtemps favorise la croissance des bactéries, y aller trop souvent augmente l’irritation locale.

Votre médecin reste bien sûr à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

En cas de doute, faites une analyse d’urines.