E Freideg gouf et zu Wuermer an de Wéngerten en héije Besuch, deen och beim Plécke vun den Drauwe gehollef huet.

De Grand-Duc Henri an de Romain Schneider hunn um Freideg an de leschten Deeg vun der Drauwelies nach eng Hand mat ugepaakt. Dobäi huet de Minister awer och d'Zesummenaarbecht tëscht dem IVV, dem Gesondheetsministère, der Adem, dem MBR Maschinenring an dem Lycée Technique Agricole ënnerstrach, déi et erméiglecht hunn, fir d'Lies dëst Joer och deels ouni déi gewinnte Saisonsaarbechter duerchzezéien.

De Communiqué

S.A.R. le Grand-Duc et Romain Schneider dans les vendanges à la «Koeppchen» à Wormeldange (09.10.2020)
Communiqué par: ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural S.A.R. le Grand-Duc et le ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, Romain Schneider ont visité aujourd'hui les vignerons du lieu-dit Koeppchen à Wormeldange, et ont assisté aux vendanges du Riesling, le cépage le plus tardif. À cette occasion, ils ont échangé sur le bilan des vendanges et ont prêté main forte à la coupe des raisins.

Wormer Koeppchen, des Rieslings haut de gamme

Le cépage de Riesling issu du lieu-dit Koeppchen est notoire pour sa qualité extraordinaire. Le lien intuitif entre les appellations Koeppchen et Riesling est évident du fait que parmi les 8,5 hectares de vignes alloués à la Koeppchen, 7,7 hectares sont plantés en cépage Riesling. Le célèbre vignoble est dominé par la chapelle érigée en 1925 en l'honneur de Saint Donat, le saint patron des vignes de Wormeldange et protecteur du temps contre la foudre, le tonnerre, la grêle, le vent et le feu. Le point de vue offre une vue incomparable sur la vallée de la Moselle. Avec plus de 45 degrés de pente, un sol calcaire et une orientation presque parfaite au sud-ouest, ces vignes sont très bien exposées au soleil.

Vendanges efficaces malgré les restrictions du COVID-19 et un excellent cru 2020

Le ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et du Développement rural, Romain Schneider a échangé avec les représentants du Fonds de solidarité viticole, de l'Organisation professionnelle des vignerons indépendants (O.P.V.I.), des Domaines Vinsmoselle ainsi que de la Fédération luxembourgeoises des vins et spiritueux et a tiré un bilan positif des vendanges 2020. Romain Schneider s'est montré «très satisfait et impressionné» par l'organisation efficace des vendanges 2020, qui se sont déroulées sans incidents, et ce en dépit des défis et restrictions engendrés par la crise du COVID-19. La quantité récoltée lors des vendanges 2020 s'élève à +/- 92.000 hl (seulement - 5,6% que la moyenne quinquennale).

Romain Schneider a aussi souligné l'excellente collaboration entre l'Institut viti-vinicole (IVV), le ministère de la Santé, l'ADEM, le Lycée Technique Agricole et le MBR Maschinenring. Les vendanges ont été bien organisées en dépit du fait que les vignerons n'ont pas pu recourir aux saisonniers venant de certains pays étrangers.

Le ministre a rappelé que les vignerons ont été pionniers d'une viticulture luxembourgeoise durable, en renonçant au glyphosate et aux insecticides chimiques dans les vignobles. Résultat: des vignes saines et des raisins qualitatifs qui sont à la base de l'excellence des vins et crémants luxembourgeois. Après des mois difficiles, les vignerons se montrent confiants dans la qualité du cru 2020 et des dégustations à venir.