De Sonndeg ass de Weltdag vum Diabetes. An dee steet dëst Joer ënnert dem Thema: "Accès aux soins".

100 Joer no der Entdeckung vum Insulin hunn hautdesdaags nach ëmmer Milliounen Diabetiker net den néidegen Zougang zu de Medikamenter oder Traitementer, déi se bräichten. Wat brauch en Diabetiker dann iwwerhaapt a wéi gesäit den Zougang dozou hei am Land aus?

Weltdiabetikerdag / Rep. Claudia Kollwelter

Weltwäit ginn et iwwer 460 Milliounen Diabetiker. Zu Lëtzebuerg sinn iwwer 30.000 Leit vun der Krankheet betraff. D’Sylvie Paquet vun der Diabetikerassociatioun ALD erkläert, datt een awer kee geneeë Chiffer huet:

"Et ass Krankheet, déi net meldeflichteg ass a wou et och vill Leit ginn, déi net wëssen, datt se se hunn. Mee wann ee sech op d'Prevalenz am Ausland baséiert an op Resultater vu verschidden Etüden zu Lëtzebuerg kann ee soen, datt d'Prevalenz bei fënnef bis sechs Prozent jee no Alterskategorie läit."

90 Prozent vun den Diabetiker hunn den Typ 2, eng Stoffwiesselkrankheet, déi dacks duerch Iwwergewiicht, wéineg Beweegung a schlecht Ernierung ausgeléist ka ginn. Nëmmen 8 bis 10 Prozent vun den Diabetiker hunn den Typ 1, wat eng Autoimmunkrankheet ass, bei där d’Bauchspeicheldrüs net méi schafft an ee sech selwer d’Hormon Insulin muss sprëtzen.

Nieft dem Insulin brauch en Diabetiker zum Beispill Apparater fir den Zocker ze moossen, oder deemno wéi och aner Medikamenter. D’Educatioun, de psychologesche Support, genee wéi eng gesond Ernierung an d’Méiglechkeet Sport ze maachen, zielen awer och dozou. Zu Lëtzebuerg géif net all Diabetiker nämmlecht behandelt ginn, schreift de Gesondheetsministère an engem Communiqué am Kader vum Weltdiabetikerdag.

Verschidden Diabetiker kriten zum Beispill net den néidege Suivi oder déi neist Therapieforme proposéiert. Deem soll mat engem sougenannten "Reseau de compétences" fir Diabetiker entgéint gewierkt ginn, wéi en iwwregens och dem Spidolsgesetz vun 2018 no virgesinn ass. Am Kader vum Weltdiabetikerdag sinn en Dënschdeg am CHL eng Partie Konferenzen an Informatiounsstänn iwwert d'Neiegkeeten am Traitement vum Diabetes. Méi Informatiounen dozou fannt der een ënnert www.ald.lu

D'Schreiwes vum Gesondheetsministère

Journée mondiale du diabète 2021 - L'accès aux soins du diabète: et si ce n'est pas maintenant, quand? (11.11.2021)

Communiqué par : ministère de la Santé / Association luxembourgeoise du diabète (ALD)

Le thème de la Journée mondiale du diabète 2021-23 est l'accès aux soins du diabète.

Les personnes atteintes de diabète ont besoin de soins et de soutien permanents pour gérer leur maladie et éviter les complications.

Lorsqu’on parle d’accès aux soins du diabète, on parle de l’accès à l’insuline, aux médicaments (antidiabétiques oraux), à l’autosurveillance (équipement et fournitures pour surveiller la glycémie), à l’éducation et au soutien psychologique, ainsi qu’à une alimentation saine et à un endroit sûr pour faire de l’exercice (deux composantes fondamentales des soins et de la prévention du diabète).

100 ans après la découverte de l'insuline, des millions de personnes atteintes de diabète dans le monde ne peuvent toujours pas accéder aux soins dont elles ont besoin.

Le centenaire de la découverte de l'insuline offre une occasion unique d'apporter des changements significatifs pour les plus de 460 millions de personnes vivant avec le diabète et les millions d'autres à risque.

Situation au Luxembourg

Au Luxembourg, les personnes atteintes de diabète (plus de 30.000 personnes) ont la chance d’avoir accès à l’insuline, les médicaments et le matériel d’autocontrôle et peuvent en principe compter sur les thérapies et technologies les plus innovantes sans trop de difficultés.

Néanmoins, il existe des inégalités de soins chez les personnes diabétiques, dépendant du type de diabète (le diabète de type 2 étant encore souvent pris en charge trop tardivement), du lieu d’habitation et du niveau socio-économique. Bien que disponibles, tous les patients n’ont donc pas nécessairement une prise en charge et un suivi adapté, et l’accès aux avancées thérapeutiques ne leur est souvent pas proposé.

Réseau de compétences du diabète de l’adulte

Pour remédier à ces inégalités, les 4 hôpitaux (CHL, HK, CHEM, CHdN) du pays se sont unis pour développer avec le support de la Société luxembourgeoise de diabétologie (SLD) et de la Maison du diabète de l’ALD un concept pour la création d’un réseau de compétences du diabète de l’adulte, tel que prévu par la loi hospitalière du 8 mars 2018. Ce réseau, qui va regrouper tous les professionnels de santé actifs dans le diabète, a pour but de mieux orienter les patients dans leur prise en charge et d’optimiser l’utilisation des ressources médicales et paramédicales disponibles, grâce à des parcours de soins clairement définis et structurés s’appuyant sur les recommandations de bonne pratique.

Le projet du réseau se base sur les recommandations nationales sur la prise en charge du diabète au Luxembourg, publiées en 2019 par le Conseil scientifique du domaine de la santé: https://conseil-scientifique.public.lu/fr/Lignes-de-conduite/diabete.html (publications et vidéos de présentation).

«Pour tout professionnel de santé, adopter des recommandations nationales, c'est offrir à chacun de ses patients un niveau de qualité de prise en charge équitable et reconnu par ses pairs. La création d’un réseau de compétence du diabète a pour but de faciliter la coordination de la prise en charge entre les professionnels qui appliquent tous les mêmes principes», explique Paulette Lenert. «Nous allons tout mettre en œuvre pour que ce réseau, d’une importance capitale pour garantir les soins appropriés à toutes les personnes diabétiques vivant au Luxembourg, puisse voir le jour dans un avenir proche.»

Actions au Luxembourg

Comme chaque année plusieurs actions de sensibilisation sont organisées dans le cadre de la Journée mondiale du diabète:

  • La traditionnelle marche de solidarité «10.000 pas contre le diabète» organisée par l’Association luxembourgeoise du diabète (ALD) en collaboration avec la Fédération luxembourgeoise de marche populaire (FLMP) aura lieu le samedi 13 novembre à Kehlen. L’événement est organisé sous le label «Gesond Iessen, mé bewegen» et offrira également la possibilité de calculer son risque de diabète et de faire mesurer sa glycémie. (Findrisk)
  • Une soirée conférence «Autour du 7» aura lieu le mardi 16 novembre à l’Amphithéâtre du CHL, avec des stands d’information sur les nouveautés dans le traitement du diabète. Les 2 événements auront lieu sous le régime CovidCheck.

Plus d’informations sur les différentes activités, sur le diabète et la Journée mondiale du diabète sur www.ald.lu, www.sante.luwww.worlddiabetesday.org.