Ce petit autocollant jaune, muni du sigle des Postes, ne vaut rien en ces temps préélectoraux.

Ainsi les boîtes aux lettres débordent de tracts des partis aux revendications les plus diverses. Les uns « hunn hiert Land gäer », d’autres veulent « eng Stëmm fir Lëtzebuerg » ou « eng Stëmm fi reis Sprooch », etc.

Selon les responsables des P&T il s’agit là non de publicité, mais d’information … !

Désinformation et manipulation frôlant le populisme serait plus approprié, mais bref, le secteur « distribution » des P&T ne fait que son « devoir » qui consiste à distribuer ces informations.

Un service que finance d’ailleurs l’électeur sans le savoir.

A méditer !

Edouard Kutten