Monsieur le Ministre,

Je reviens à l’attaque au gaz en  Syrie du 07.04.2018.

Des experts ont été chargés de vérifier s’il y eu emploi de gaz.

Cela fait 1 mois qu’ils investiguent – sans résultat apparent – ou alors le résultat serait-il tel qu’il vaut mieux ne pas le révéler.

Pas de gaz du tout ?

Simples mais grossières manipulations ou du gaz de la part des rebelles ?

So are the questions.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes respectueuses salutations.

Gaston VOGEL