Il n’y a pas de danger que l’on pense au Luxembourg à bannir de nos villes les voitures diesel non-conformes, à en croire l’ADAL (cf. Tageblatt 29.02.2018). Au Grand-duché, tout est « paletti », la plupart des voitures diesel seraient conformes à la norme Euro 6.

Reste alors à comprendre pourquoi des centaines de Diesels de marques huppées d’outre Rhin ont été rappelées parce que les données d’émission étaient truquées. Apparemment cela aurait échappé à l’ADAL.

N’oublions pas que chaque jour des milliers de voitures (à 80 % des Diesels) entrent au pays dont une grande partie ne correspond pas à la fameuse norme Euro 6.

La pollution au quotidien est présente et tolérée, il faut faire avec, c’est une question d’intérêt économique, de business, et non d’écologie.

Alors, soyons solidaires et polluons ensemble !?!

Edouard Kutten