Le 24.08.1943, entre 22h et 22h30, les bombardiers alliés larguaient sur le site archéologique les premières bombes : une au forum, une à l'arc de Drusus, une troisième détruisant le « portico » de la casa di Trittolemo – l'espace entourant la Porta Marina fut ruiné - une autre particulièrement dévastatrice rasait le musée et 1378 objets étaient à tout jamais perdus.

Un deuxième raid eut lieu dans la nuit du 29 au 30.08.

L'attaque la plus meurtrière était prévue pour le lundi 13.09.

Les dégâts étaient incommensurables.

50 peintures murales et 200 inscriptions allaient passer dans les ténèbres de l'histoire.

Qui étaient ces idiots de militaires qui signaient un tel immense gâchis ?

Quelles sanctions encouraient-ils ?

Aucune bien entendu.

Il y a des anniversaires qu'on aimerait éradiquer de la mémoire.

Ne pas se souvenir du 24.08.1943 ne serait qu'un bestial oblivion.