Les abus sexuels, dont les médias se sont « emparés » les derniers temps pour accroître leur audio-vision, ne sont qu’une partie d’une réalité émergée.

Les scandales à répétition touchent tous les milieux de la société. Ils font partie intégrante du système sociétal qui a longtemps laissé tapir cette révoltante réalité dans l’ombre.

Elle ne peut pas se résumer à une emprise psychologique ou de domination masculine dans certains domaines, c’est manifestement le système sociétal actuel qui doit être remis en question.

L’Eglise catholique est impliquée, mais également la politique (cf. affaires Strauss-Kahn, Griveaux, etc.), le cinéma (Polanski, Weinstein, …), la télé (R. Ailes, ex-patron de Fox News), etc.

Bref, l’agenda médiatique est bien rempli. Mais ces révélations, de plus en plus nombreuses, ne changeront pas le système impliqué. La société des « valeurs chrétiennes », pour la défense desquelles l’Union européenne est prête à monter au front, a fait faillite.

Il serait temps de revenir aux valeurs et aux droits créés par l’homme, les droits de l’homme et de la femme, la liberté de pensée et d’expression, dont l’application mettrait fin à l’inégalité et à l’injustice.

Un futur différent est possible ! N’en déplaise …..

Edouard Kutten