L’indécence de la conquête de l’espace par l’être humain est en train d’évoluer dans de nouvelles sphères.

Des milliardaires, qui ne savent apparemment rien faire ni de leur temps, ni de leurs milliards, se livrent un combat, genre « qui gagne au nouveau jeu vidéo ».

Le but final de ce combat ne sera pas lequel d’entre eux aura le plus fait avancer les recherches scientifiques qui pourront éventuellement être utiles à l’évolution du genre humain ici sur terre. Ce sera tout simplement, lequel d’entre eux aura fait le plus gros bénéfice en offrant des « voyages touristiques » dans l’Espace. Ces voyages ne seront bien évidemment pas à la portée de tout le monde, mais seulement accessibles aux plus nantis qui pourront y mettre le prix. Mais le « menu-peuple » aura eu au moins le privilège de suivre ce combat de coqs en direct à la télé.

Ce duel d’égos que se livrent Richard Branson et Jeff Bezos pour l’instant ne devrait cependant pas susciter de l’admiration, car il n’est d’aucune utilité publique. C’est plutôt de l’indignation qui devrait résulter du fait de voir gaspiller ainsi des milliards de dollars, alors qu’une grande partie de la population mondiale n’a pas les moyens de se battre à armes égales contre le défi sanitaire actuel que représente le Covid 19. Ce défi ne pourra pas être relevé si la vaccination reste le privilège des pays les plus riches de la planète.

Si la conquête de l’Espace est en elle déjà une aberration, étant donné ce que l’humain a fait de la planète terre, ce combat d’égos milliardaires en pleine lutte contre une pandémie mondiale, est une honte !

Christiane Kutten-Serafini