Des manifestants devant le domicile privé d’un responsible politique, je rêve? Mais on en est arrivé où entretemps?

Je ne croyais pas mes yeux. Des centaines de manifestants rassemblés devant le domicile privé (!) d’un, ou de deux ministres, pour protester, au nom de “leur liberté”, parce qu’ils ne sont pas d’accord avec les mesures anti-covid du gouvernement.

Que ce soit clair, j’approuve les mesures du gouvernement dans ce domaine, même si, des fois, j’ai des problèmes à suivre la logique de certaines d’entr’elles. Mais je vois que le souci premier du gouvernement est de protéger un maximum de personnes des suites néfastes des infections potentielles qui menacent notre communauté nationale, dans ce qu’il y a de plus cher sur cette putain de terre: LA VIE HUMAINE.

Voilà pourquoi j’accuse: - Les organisateurs, anonymes, (quel courage, quel déni de liberté et de transparence politique!) de cette manifestation qui poussent ainsi, à la limite, au lynchage privé de certains responsables politiques, et ne se gênent pas de porter atteinte à tout respect de la vie privée, à laquelle un responsible politique a droit comme chacun des manifestants, et comme chaque citoyen du Luxembourg.

- Des (ir)responsables politiques, tous issus ou proches du parti politique de l’ADR, qui ne cessent de jeter en permanence de l’huile sur le feu, avec des déclarations, plus bêtes que méchantes, (coucou RR), dénuées de tout fondement scientifique, pour faire prospérer leur petite boutique, ou leur épicerie politique du coin, en vue des prochaines élections. Les citoyens et “followers” me font pitié, voire de la peine. L’agitation et les gesticulations, dénuées de tout fondement scientifique, des mêmes (ir)responsables politiques citées ci-avant est identique, (estce un hasard?), à leur positionnement dans le débat au sujet de la réforme de la Constitution, dont ils se foutent royalement quant au fond.

- Après nous avons, pour tirer les ficelles, en deuxième ligne (pourquoi il n’y a personne en première ligne?) des frustrés du débat politique, des personnes condamnées par le tribunal, des communicants professionnels en manque de reconnaissance ou en roue libre intellectuelle, apparemment même un ancien homme politique d’un pays africain en fuite pour des raisons obscures, et puis, malheureusement, des centaines d’adversaires des vaccinations, des négationnistes du COVID, quelques uns de bonne foi, peut-être, mais finalement pour beaucoup responsables indirectement de centaines de morts, suite à des cas d’infection graves dues au virus. Avec les manifestations citées ci-dessus, un degré supplémentaire et inacceptable a été franchi. Personnellemnt je qualifie ces méthodes de fascistoides. La Gestapo a fait de même devant les domiciles des Juifs au cours de la deuxième guerre mondiale.

Voilà pourquoi je demande à tous les democrates de notre pays, de se lever et de s’opposer à ce début de dérive du débat politique. (“Wehret den Anfängen!”)

Il faut se rassembler pour contrer ces attaques frontales à LA liberté, à notre démocratie si fragile par les temps qui courent.

Disons NON à cette manière de faire, à cette forme de débat contraire à nos valeurs, à nos libertés et à notre démocratie qui mérite mieux.

Démocrates, levez-vous! Exprimez-vous! Merde alors! (reko)