Pourquoi ne pas mettre fin... à la vie … Certains y ont réfléchi. Mais non! La conclusion est très rigoureuse. Les enfants ont besoin de moi!

Et pourtant, la peine est très lourde. Mais pourquoi me fait-on ça? Mon sort n'est-il pas assez lourd? Conjoint(e) parti(e), le boulot, le ménage, les charges, les enfants, les frais multiples.

Pour couronner les efforts, les impôts énormes, injustes, discriminants! Statut: Monoparental! Même situation que tout le monde vous dites. Non. Mais comme tous ceux qui ont enfreint les principes du Gouvernement.

Un gentil couple sans enfants, mais à deux revenus! Bien fait! Mérite des soulagements! C'est pas vrai...?! Juste pour dire: Chacun travaille 4 heures par jour! Revenu 5.000€. Pour 2.500€ chacun paye 20€ d'impôts par mois. Mais à la fin de l'année: Rappel d'impôts de 1.189€! C'est hallucinant!

T'es monoparental? Boulot de 8 heures par jour? Revenu 5.000€? Impôts annuels 9.667€.

Punition ou répression? Injustice fiscale absolue.

Injustices envers les familles monoparentales multiples:

Crédit d'impôt monoparental! Seuls 30% peuvent en profiter.

Progression exponentielle du taux marginal. Revenu 3200€: 39% d'impôts pour toute augmentation. (Célibataire 30%, Couple 11%)

972€ de Crédit d'Impôt Énergie. (2.016€  pour le couple à deux revenus de l'exemple décrit)

Gratuité du transport public: Gain 515€ (880€ pour le couple)

La gratuité des stuctures d'acceuil: Surtout bénéfique aux parents à deux revenus n'ayant pu profiter du chèque-service accueil!

Pourquoi ne pas se marier? Mariage blanc. Simple! Lucratif! Antisocial! Incontrôlable!  Illégal!Certains y ont réfléchi. Mais non! Mieux combattre l'injustice et la répression, sinon rien ne change!

L'imposition individuelle de tout contribuable suivant la classe d'impôt 2 représenterait un déchet fiscal de 1,9 milliards d'euros. Un reclassement des familles monoparentales, y compris l'adaptation du CIM à 2500€ sans conditions d'octroi représenterait un déchet fiscal de seulement 218 millions d'euros par an. C'est réalisable!  Absolument nécessaire! Surtout en temps de crise. Le taux de risque de pauvreté des familles monoparentales s'élèvait  à 35% en 2020. L'inadaptation des barèmes à l'inflation a rapporté à l’État la somme de 600 millions d'euros depuis 2017.

Mais est-ce que le Gouvernement est prêt à supprimer l'oppression fiscale des familles monoparentales? Avant les élections? Un reclassement des familles monoparentales peut se faire dans le cadre du budget voté en automne. Si le Gouvernement veut être réélu! Et les députés? Je doute qu'on accepte encore des promesses!

Heuschling Jean