... que les choses vont moins bien »

Dans un entretien au Land, Etienne Schneider (LSAP) s’explique sur le résultat des élections, la distribution des ressorts après l’échéance électorale, et jusqu’à quand il compte rester membre du gouvernement. Le Vice-Premier-Ministre n’est pas triste d’avoir pu céder les ressorts de l’Armée et de la Police. Il pense par ailleurs que cela fait du sens de rassembler les ressorts de l’Environnement, de l’Énergie et du Logement au sein d’un seul parti – en l’occurrence les Verts –, car ceci leur permettrait de discuter en interne si les éoliennes ou les chauves-souris, des résidences ou l’habitat du milan rouge sont plus importantes.  Dat neit Lëtzebuerger Land ass vun e Freideg, de 8. Februar un am Kiosk.