Den Auto ass souzesoen de meeschte Mataarbechter an den Aktivitéitszonen am Süden hiert léifste Kand.

Esou kann ee ganz graff resuméiert d'Resultat vun der Mobilitéitsetüd resuméieren, déi de Fuerschungsinstitut Liser am Optrag vum Nohaltegkeetsministère, dem Gemengesyndikat Pro-Sud an dem Verkéiersverbond duerchgefouert huet. Analyséiert gouf dat individuellt Fuerverhale vun de Leit, déi an enger vun den 25 Aktivitéitszonen am Süden, vu Rodange bis eriwwer op Diddeleng, schaffen an d'Politik vun de concernéierte Patronen am Beräich vun der Mobilitéit. Eng grouss Inconnu bis elo.

AUDIO: Etude Mobilitéit Süden - Reportage vum Claude Zeimetz

Um Dënschdeg goufe elo um Belval d'Resultater presentéiert. Wéi gesot dominéiert den Ament largement den Auto bei de Mataarbechter. 88% vun de Befroten fuere mam Auto oder der Camionnette op d'Schaff, just 5% gräifen op den ëffentlechen Transport zeréck an 8% maache Carsharing.

Beim Nohaltegkeetsministère ass een iwwert d'Resultat weider net iwwerrascht. De Conseiller de gouvernement an der Landesplanung Frank Vansteenkiste féiert dat ënnert anerem op déi spezifesch Besoine vun de Mataarbechter vun de villen  Industrie- oder Baufirmen zeréck. Bei isoléierten Industriezone misst een dowéinst bescheide bleiwen. Dat géif awer net heeschen, datt ee lo wéilt einfach d'Hänn an de Schouss leeën. Dacks kennen d'Leit d'Alternativen net. D'Flexibilitéit vun den Horairen an d'Disponibilitéit vun den Infrastrukturen an de Gemengen ass och nach kloer ze verbesseren.

AUDIO: De Frank Vansteenkiste

Bei der Etude huet iwwregens net grad een Drëttel vun alle Betriber matgemaach. An zwar haaptsächlech déi méi grouss. Bei de Mataarbechter loung den Taux bei 16%. 1.349 Leit. Fir déi Responsabel sinn dat der awer genuch, fir allgemeng Léieren aus der Enquête ze zéien.

Hei dat offiziellt Schreiwes:

Présentation des résultats de l’enquête mobilité des entreprises de la région Sud (19.09.2017)

Communiqué par: ministère du Développement durable et des Infrastructures / Département de l'aménagement du territoire

Le ministère du Développement durable et des Infrastructures a lancé en collaboration avec le syndicat PRO-SUD, le Verkéiersverbond et le LISER (Luxembourg Institute of Socio-Economic Research), une enquête en matière de mobilité pour les entreprises de la région Sud.

L’enquête mobilité entreprises s'est adressée aux employeurs et employés des 25 zones d'activités avec comme objectif de mieux connaître les pratiques et les besoins en terme de mobilité dans les zones, d'analyser les comportements individuels de mobilité des employés ainsi que d'identifier des leviers d'action pour améliorer la mobilité quotidienne vers ces zones.

Grâce à cette enquête les acteurs politiques au niveau national et communal, mais également les employés et employeurs pourront proposer des réponses adaptées en termes de mobilité durable, améliorer l'accessibilité vers ces pôles d'activités et maintenir ainsi la compétitivité des entreprises implantées dans la région Sud.

L'enquête a été lancée à l'automne 2016 et s'est déroulée en deux phases, à savoir une 1re qui ciblait les employeurs et une 2e phase qui ciblait directement les employés.

Concernant le taux de participation 95 entreprises (en chiffres effectifs cela représente 18.049 de 20.000 personnes) ont accepté de transmettre de façon anonyme les codes postaux de leurs employés afin de pouvoir retracer les déplacements. À noter par ailleurs que sur 25 zones d'activités qui ont été impliquées, 28% des entreprises et 17% des employés ont répondu au questionnaire.

Les résultats de cette enquête s'intégreront dans la planification et le développement territorial ainsi que l'offre de transport en commun.

Au niveau national, de nombreuses solutions et projets sont menés pour résoudre les problèmes de saturation de nos réseaux de transport. L'État, les communes, les entreprises et les usagers ont chacun leur part de responsabilité. En sachant que l'abonnement annuel des transports en commun coûte à peine 1 euro par jour et que 94% des employés disposent d'un stationnement gratuit au lieu de travail alors que seulement 4% des employeurs offrent un mPass à leurs employés, il y a un intérêt économique à ce que les entreprises amorcent un plan de mobilité avec leurs employés.

Les rapports définitifs concernant l'enquête mobilité des zones d'activités sont en cours de finalisation et devraient être disponibles vers la fin du mois de septembre. Ils seront bien évidemment mis à disposition du grand public et transmis aux entreprises qui ont participé à l'enquête.