Dat ass ee Punkt an enger Recommandatioun, deen um Samschdeg am Benelux-Parlament ugeholl gouf.

Den ëffentlechen Transport tëschent der Belsch a Lëtzebuerg soll gratis ginn. Um Samschdeg huet d'Benelux-Parlament dëse Punkt, deen Deel vun enger Recommandatioun ass, ugeholl.

Dat Parlament, dat sech aus 49 Deputéierten aus der Belsch, Holland a Lëtzebuerg zesummesetzt, beréit déi verschidde Regierungen. Den Ament huet Lëtzebuerg d'Presidence, mam DP-Deputéierte Gusty Gras als President.

D'Recommandatioun, déi e Samschdeg de Moien an der Chamber ugeholl gouf, plaidéiert iwwerdeems fir eng besser Unerkennung vun den Diplomer aus den dräi Länner am Benelux-Raum a fir grenziwwerschreidend Stagen.

Schreiwes vun der Chamber

Au cours de la deuxième journée de la séance plénière du Parlement Benelux les parlementaires belges, néerlandais et luxembourgeois ont adopté une recommandation concernant la mobilité du travail dans le Benelux. Il y est plaidé pour une meilleure reconnaissance de l'équivalence des diplômes de l'enseignement supérieur et de l'organisation de stages transfrontaliers. Dans ce même contexte, la recommandation met le doigt sur la nécessité d'améliorer la reconnaissance des qualifications professionnelles dans le Benelux et de prêter une meilleure attention aux conditions de travail de personnes faiblement scolarisées et de travailleurs migrants. Finalement, la recommandation suggère la gratuité des transports publics à l'échelle transfrontalière, entre la Belgique et le Luxembourg.

En mars dernier le Parlement Benelux avait consacré un débat thématique à la question. Selon le rapporteur luxembourgeois Gilles Roth (CSV) « il est indispensable d'agir pour une meilleure mobilité du travail en vue de créer un marché du travail transfrontalier dynamique dans le Benelux ». La recommandation sera transmise aux trois gouvernements composant le Benelux.