Bis en Donneschdeg ass de Mobilitéitsminister François Bausch zu Stockholm, op der Jores-Konferenz vum „Global Network“ fir d’Stroosse-Sécherheet.

Et ass eng Plattform, wou d’Autoritéite sech austausche kënnen iwwert politesch Mesuren, déi d’Stroossesécherheet verbessere kéinten.

Haaptzil ass et, d’UNO-Memberstaaten alleguer derzou ze beweegen, eng efficace Strategie an dësem Domaine ëm ze setzen.

Eréischt am Mee wäert de kompletten nationale Bilan vun de Stroossen-Accidenter fir 2019 virgestallt ginn, mä an engem éischte Fazit gouf schonns wësse gedoen, dass 22 Leit zejoert op Lëtzebuerger Stroossen ëmkoumen, an dass dat eng staark Baisse wier par Rapport zu 2018.

Dat wier, sou ass an engem Communiqué aus dem Mobilitéitsministère ze liesen, sécherlech och zum Deel de Verdéngscht vun de Mesuren, déi zanter 2014 ëmgesat ginn, fir d’Stroossesécherheet ze verbesseren.

Offiziellt Schreiwes

François Bausch à la conférence «Global Network for Road Safety Legislators» à Stockholm (18-20.02.2020)
Communiqué par: ministère de la Mobilité et des Travaux publics

François Bausch assistera comme intervenant à la conférence annuelle «Global Network for Road Safety Legislators» à Stockholm du 18 au 20 février 2020.
La conférence vise à offrir une tribune mondiale aux législateurs afin de leur permettre de s'échanger sur les priorités et les meilleures pratiques de prévention des accidents de la route. L'objectif principal est d'encourager les États membres des Nations unies à adopter des lois et des stratégies efficaces pour éviter des tragédies et améliorer la sécurité sur la route pour tous les usagers.
Au Luxembourg, selon le bilan tiré fin janvier 2020 par le groupe de travail afférent, le nombre de victimes mortelles sur nos routes est en baisse. En effet, en 2019, 22 personnes ont été tuées, par rapport à 36 en 2018, donc une baisse de presque 40%. Le Luxembourg est donc sur la bonne voie pour atteindre l'objectif de l'ONU d'une baisse fixée à 50% pour l'an 2020.
Ce bilan encourageant est certes en relation avec les mesures du plan d'action sécurité routière en vigueur depuis 2014, ainsi que des contrôles de la police sur le terrain. Nous poursuivrons notre lutte contre l'insécurité routière dans l'objectif de la «Vision Zéro», donc zéro morts et zéro blessés graves sur nos routes.
Le bilan complet des accidents de la route sera présenté au mois de mai 2020.