An der Lescht gouf vill iwwert d'Organisatioun vum Schoultransport am Kader vun de sanitäre Mesuren diskutéiert.

Et gouf nawell heefeg kritiséiert, dass déi Jonk op ville Plaze wéi d'Sardinnen an der Béchs géife stoen an déi sanitär Reegelen nëmme ganz schwéier anzehale wieren. Fir den aktuellen Defisen entgéintzewierken, gëtt de Schoultransport elo renforcéiert. Dat deelen den Educatiouns- an Transportministère e Freideg an engem gemeinsame Communiqué mat.

Op 5 vu 37 Schülertransport-Linnen, op deene Passagéier an de leschte Wochen hu misse wärend der Faart stoen, kommen zousätzlech Busser bäi. Op deenen aneren 32 Linne gi méi grouss Gefierer mat méi Capacitéit agesat. Dat op Basis vun Zielungen, déi vun der Direktioun vum ëffentlechen Transport tëscht dem 18. September an dem 23. Oktober duerchgefouert goufen, steet am Schreiwes ze liesen.

D'Changementer trieden no der Allerhellegevakanz a Kraaft. Den Transportminister François Bausch huet parallel decidéiert, fir en Deel vun der Offer am RGTR-Reseau baussent de Stousszäiten ze reduzéieren. Déi Decisioun dierft d'Passagéier net all ze vill impaktéieren, mengen d'Ministeren, well d'Zuel vun de Passagéier elo schonn zanter zwou Wochen erofgaangen ass an d'Leit sech just nach fir essentiell Saachen am aktuelle Kontext deplacéieren. Am Noutfall kéinte Chauffere vun der Luxair an der Arméi asprangen.

Extrait François Bausch
---automated---

Communiqué vum Transport- an Educatiounsministère

Les transports scolaires renforcés pour un meilleur respect des règles sanitaires (30.10.2020)

Communiqué par: ministère de la Mobilité et des Travaux publics / ministère de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse

Le transport scolaire est actuellement un sujet très discuté et l'organisation en ces temps de pandémie est un vrai défi. Il est pourtant un des piliers importants pour garantir la continuation de l'offre scolaire. Il va donc de soi qu'un transport scolaire performant doit continuer d'être assuré tout en assurant le respect des mesures sanitaires qui s'imposent.

Pour répondre aux défis actuels le ministre de la Mobilité et des Travaux publics, François Bausch, et le ministre de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, ont décidé de procéder au renforcement du transport scolaire, en termes de courses scolaires comme de ressources humaines.

Renforcement des courses scolaires

Afin de pouvoir évaluer la situation et les besoins accrus sur le terrain lors de cette rentrée scolaire hors du commun, la Direction des transports publics du ministère de la Mobilité et des Travaux publics a effectué des comptages entre le 18 septembre et le 23 octobre 2020, et ceci sur la majorité des lignes scolaires RGTR desservant les campus et lycées publics du Grand-Duché de Luxembourg.

Ainsi, sur 383 courses scolaires contrôlées, 37 courses transportaient des passagers debout.

Afin d'améliorer cette situation, les ministres François Bausch et Claude Meisch ont décidé de renforcer 5 de ces 37 courses par des courses supplémentaires. Pour les autres 32 courses, il a été décidé de renforcer la capacité manquante avec des bus qui ont une capacité d'accueil supérieure.

Ces renforts seront effectués à partir du 9 novembre 2020, donc dès la reprise des cours après les vacances de la Toussaint.

Renforcement des ressources humaines

Bien évidemment, la situation actuelle exige une augmentation des capacités en vue de réduire le nombre de passagers par course, alors qu'en même temps les effectifs de chauffeurs disponibles se trouvent réduits. En effet, la pandémie n'épargne pas les chauffeurs de bus : nombreux sont ceux qui ne peuvent pas poursuivre leur tâche parce qu'ils sont soit testés positifs, soit en quarantaine ou encore en congé pour raisons familiales.

Afin de pouvoir mettre à disposition du transport scolaire les ressources humaines nécessaires, le ministre François Bausch a décidé :
1. De réduire en partie l'offre du RGTR pendant les heures creuses, ceci aussi bien en semaine que les weekends. Au vu de la recommandation de réduire les déplacements non nécessaires, cette décision ne devrait pas trop affecter les voyageurs, leur nombre étant en décroissance depuis 2 semaines.
2. De recourir le cas échéant à une réserve de chauffeurs de bus susceptibles d'être mis à disposition par le groupe Luxair.
3. De lancer une analyse en vue de pouvoir recourir également à des chauffeurs de l'armée luxembourgeoise.
Les ministres tiennent à remercier tous les acteurs impliqués pour leur disponibilité pendant cette période difficile. Ils sont convaincus que ces mesures et cette aide précieuse aideront à combler les lacunes temporaires.
L'organisation et l'exécution du transport scolaire sont des priorités essentielles des services de bus RGTR. Les ministres François Bausch et Claude Meisch tiennent à assurer que leurs services observent de près l'évaluation dans les transports scolaires et qu'ils sont prêts à prendre, dans la mesure du possible, des mesures supplémentaires.