"D'Elektrogefierer representéieren 32,4% vum Marché, d'Bensinner 37,4% an d'Gefierer mat Diesel 30,3%" sou d'Febiac an engem Communiqué.

D'Vente vun elektrifizéierte Gefierer ass zu Lëtzebuerg staark ugezunn.

Par Rapport zu zejoert gouf et an den éischten dräi Méint eng Hausse vu 5%, schreift d'Auto-Federatioun Febiac an engem Schreiwes.

Bei de reng elektresche Ween goung et vu 5,5% op 8,3% erop. Bei de Plug-Ine klëmmt den Undeel vu 5,9% op 9,9%.

D'Part vun den aneren Hybride klëmmt vun 8,4% op 14,2%, woubäi hei och sougenannt Mild-Hybride consideréiert ginn. Dat si Bensinner oder Diesele bei deenen elektresch Supporten derbäi hëllefen, fir Sprit ze spueren. Dës Autoe kënnen net reng elektresch fueren.

Ginn all d'Kategorien zesumme gerechent, da maachen elektrifizéiert Gefierer ronn en Drëttel vun de Venten dëst Joer aus. Autoen, déi reng mat Diesel fueren, representéiere just nach 30% an d'Bensinner maache 37,4% aus.

Fir d'Febiac ass dës Evolutioun d'Konsequenz vun enger entretemps grousser Offer u Modeller, awer och vun de staatleche Primmen.

Les voitures électriques dépassent la part de marché du diesel

A fin mars, le nombre d’immatriculations de voitures particulières a progressé de 5% par rapport à la même période en 2020 qui fut touchée par le lock down.

Guido Savi, FEBIAC Luxembourg, précise que le marché des véhicules électriques poursuit sa progression. Le développement de l’offre de nouveaux modèles et la poursuite des primes à l’achat renforceront cette évolution. La part des véhicules 100% électriques (BEV) est passée de 5,5% en 2020 à 8,3%, les hybrides rechargeables (PHEV) passent de 5,9% à 9,9% et celle des hybrides non rechargeables (HEV) de 8,4% à 14,2%.

Les véhicules électriques représentent 32,4% du marché, soit plus d’un véhicule sur trois. La part de marché des véhicules essence est passée à 37,4% et celle du diesel à 30,3%