E Méindeg de Moie goufen déi 6 éischt SuperChargy-Opluetstatiounen op der Aire de Capellen presentéiert.

Mat de Präishaussen op der Pompel an dem Kampf vun de Regierunge géint Verbrennungsmotoren (am Numm vum Klimawandel) consideréieren ëmmer méi Chaufferen de Wiessel an d'Elektromobilitéit.

Fir déi éischte Kéier iwwerhaapt consideréiere méi ewéi d'Hallschent vun den Auto-Keefer weltwäit e voll-elektreschen oder Hybrid-Auto, esou eng Mobilitéits-Etüd vun Ernst & Young.

Fir vill Leit, déi an der Europäescher Unioun liewen, gëtt elektresch vun 2035 un obligatoresch, wa si een neien Auto kafen, deemno bei Neizouloossungen.

Mat der Summervakanz virun der Dier kéinten nei an zukünfteg Besëtzer awer nervös gi bei der laanger Rees am Auto op d'Plage. Der Electric-Vehicle-Datebank no fueren déi elektresch Modeller an der Moyenne 326 km mat enger voller Charge. Net wéineg, ma op engem längeren Trip iwwert de Kontinent heescht dat vill Pausen ënnerwee a vill Regioune bei deenen d'Infrastrukturen ze wënsche loossen.

"An 3 Joer ass d'Situatioun eng ganz aner ewéi haut"

"Et ass den Ament nach net optimal", esou den Energieminister Claude Turmes. En europäescht Reglement verflicht d'EU-Memberlänner dozou, fir bis 2025 vill méi an d'Elektromobilitéit ze investéieren. "Leider si Länner ewéi Frankräich an Italien nach net do, wou mir sinn. Mee iwwert déi nächst 2 bis 3 Joer mussen déi Länner elo och massiv oprëschten." An deem Reglement vun der EU ass och kloer definéiert, datt d'Bornen op engem Internetsite musse erëmzefanne sinn. E "Live-update" zu: Fräi, besat, hors service soll et och ginn. "Informatioune ronderëm déi eenzel Bornë sinn dann, zemools beim Transitverkéier, vill besser ewéi se deels haut nach sinn."

Akku eidel, dat virun der nächster Opluetstatioun – soll op d'mannst zu Lëtzebuerg net méi virkommen. Bei enger kuerzer, ma feierlecher Zeremonie goufen e Méindeg de Moien déi 6 éischt SuperChargy-Opluetstatiounen op engem Autobunnssreseau op der Aire de Capellen presentéiert. Dës sollen Autoen, déi am Transit sinn, lueden. 80% Batteriekapacitéit an 20 Minutte si méiglech.

"Et ass eng wichteg Etapp, fir dem Zil, dat mer eis gesat hunn, méi no ze kommen", erkläert den Transportminister François Bausch. Bis 2030 solle 50% vun den neien Immatrikulatiounen 0-Emissioun-Autoe sinn. Gréisstendeels elektresch. "Dofir ass et wichteg, datt mir e gudde Reseau hu mat normalen Chargy-Bornen, mee och SuperChargy-Bornen, déi fir déi laang Strecke geduecht sinn."

88 SuperChargy-Bornen an 3 Joer

Bis 2023 ginn 88 séier Borne vu Creos op 19 verschiddene Plazen installéiert, op de 6 Autobunnsparkingen a laanscht déi wichtegst Nationalstroossen uechtert d'Land. Dëst Joer nach sinn 40 Bornen am Asaz. 48 kommen d‘nächst Joer dobäi.

Kéint Lëtzebuerg déi nächst Joren ewech vum Tanktourismus, eriwwer zum Chargy-Tourismus evoluéieren? "Jo, firwat net", esou de François Bausch. "Firwat solle mer net dovu profitéieren. Mir sinn den Ament d'Nummer 2 an Europa mam Reseau, dee mer am Gaang sinn, opzebauen. Holland huet nach eng kleng Avance op eis, mee déi kréie mer och nach ageholl. Mir si gutt ënnerwee, fir och dem internationalen Trafic hei zu Lëtzebuerg eppes kënnen unzebidden. A mam grénge Stroum hu mer och CO2-technesch manner Problemer ewéi beim klasseschen Tanktourismus."

Aktuell profitéieren effektiv vill Hollänner vum Lëtzebuerger SuperChargy-Reseau op hirer Rees an de Süden, esou den Energieminister Claude Turmes. Sou kéint ee vläicht nach Clientë fir d'Zukunft maachen.

Leitunge fir d'Zukunft

D'Stroumleitungen a Capacitéiten, déi op der Aire de Capellen fir déi 6 Bornen installéiert goufen, géingen duer, fir an Zukunft d'Zuel u Bornen nach eng Kéier vervéierfachen ze kënnen. Zu Besuch bei der Inauguratioun e Méindeg war och de Vize-President vun der Europäescher Kommissioun, de Frans Timmermans. Hie leet aktuell d'Kommissiounsaarbecht um Europäesche Green Deal an dem éischten europäesche Klima-Gesetz.

Dës Woch nach soll an der Chamber e Gesetzesprojet gestëmmt ginn, deen Entreprisë mat finanzieller Ënnerstëtzung motivéiere soll, och privat Opluetbornen ze installéieren. 40 Milliounen Euro sinn hei virgesinn. Esou kéinten an den nächste Joren honnerten nei Bornen entstoen, hofft den Energieministère.

Offiziellt Schreiwes

Inauguration officielle des premières bornes de recharge ultra-rapides «SuperChargy» sur le réseau autoroutier du Grand-Duché de Luxembourg (04.07.2022)

Communiqué par : ministère de la Mobilité et des Travaux publics / ministère de l'Énergie et de l'Aménagement du territoire

François Bausch, Vice-Premier ministre, ministre de la Mobilité et des Travaux publics, et Claude Turmes, ministre de l’Énergie, ministre de l’Aménagement du territoire, en présence du vice-président exécutif de la Commission européenne, Frans Timmermans, et du Head of Asset Management de Creos Luxembourg, Alex Michels, ont inauguré en date du 4 juillet 2022 les premières bornes de recharge ultra-rapides publiques «SuperChargy» sur le réseau autoroutier du Luxembourg.

Avec le développement rapide de l’électromobilité, il est primordial que l’infrastructure de charge, que ce soit lente ou rapide, accessible au public ou privée, continue d’accroître dans le même ordre de grandeur que la flotte électrique.

Avec la mise en service symbolique de la station «SuperChargy» à l’aire de Capellen et l’équipement en parallèle de l’aire de Capellen en sens inverse et des deux aires de Berchem, le réseau autoroutier luxembourgeois est prêt à accueillir ceux qui traversent le pays en voiture 100% électrique. Pour le départ en vacances cet été en voiture électrique, le Luxembourg ne sera donc plus un point vide sur la carte sans bornes rapides qu’il faudra essayer de traverser. Sur chacun de ces sites, 6 bornes de recharge ultra-rapides «SuperChargy», permettant des vitesses de charge jusqu’à 350 kW, sont opérationnelles depuis aujourd’hui.

Le Vice-Premier ministre François Bausch a précisé lors de l’inauguration: «Le Luxembourg respecte désormais les critères minimaux de l’obligation prévue pour les États membres de mettre en place des bornes ultrarapides au moins tous les 60 km le long du RTE-T, telle que formulée par le règlement sur le déploiement d’une infrastructure pour carburants alternatifs (AFIR) introduit dans le cadre du paquet «Fit for 55» et applicable pour la fin de l’année 2025. Ainsi, les résidents du Benelux et du Nord de l’Europe auront dès à présent la possibilité de recharger leur véhicules électriques grâce à la mise en service de ces nouvelles bornes de recharge aux aires de services Capellen et Berchem lors de leur départ en vacances.»

Avec les initiatives récentes d’acteurs privés, qui ont ouvert des sites de charge ultrarapides près des échangeurs d’autoroute, on trouve dès aujourd’hui, dans les deux sens de la circulation, sur le réseau transeuropéen de transport (RTE-T) routier au Luxembourg en moyenne une station de bornes de charge ultrarapide tous les 20 km.

Le ministre de l’Énergie, Claude Turmes, se félicite: «La mise en service des bornes de recharge ultra-rapides SuperChargy correspond à un autre pas important vers une densification de l’infrastructure de recharge sur tout le territoire national. Je suis particulièrement heureux que toutes les bornes publiques au Luxembourg soient alimentées à 100% par de l’électricité verte. Ainsi, l’essor de l’électromobilité nous aide non seulement à sortir de la dépendance européenne des énergies fossiles russes, mais également à lutter contre le changement climatique.»

Frans Timmermans, vice-président exécutif de la Commission européenne, précise: «Nous vivons une révolution de la mobilité. Avec l’électricité verte et renouvelable, nos objectifs de parvenir à la neutralité climatique d'ici à 2050 et à réduire nos émissions d'au moins 55% d'ici à 2030 sont possibles sans renoncer à la mobilité. Avec l’accord au dernier Conseil d’environnement sur les voitures à zéro émissions d’ici 2035, nous donnons déjà une indication très claire à l’industrie, en avance des négociations finales avec le Parlement européen. 'Fit for 55' est une opportunité de transformer notre société de manière durable.»

Alex Michels, Head of Asset Management de Creos Luxembourg, ajoute: «Après la réalisation du réseau 'Chargy' en 2017 et le lancement du réseau 'SuperChargy' en 2020, c’est avec une immense satisfaction que nous inaugurons aujourd’hui les premières bornes de recharge 'SuperChargy' sur les aires de service autoroutières au Luxembourg. Le succès de 'Chargy' n’est plus à démontrer: l’année passée, en 2021, plus de 3,5 mio kWh ont été rechargés sur près de 1.000 stations de recharge du réseau 'Chargy'. Et rien que pour cette année, le cap des 3 mio kWh vient d’être franchi au mois de juin.»

Pour rappel, un total de 88 bornes de recharge ultra-rapides seront réparties sur 19 stations et aires de service des autoroutes et sur les autres axes principaux du Grand-Duché du Luxembourg. Assurée par le gestionnaire de réseau, Creos, l’installation des bornes «SuperChargy» s’étendra sur le territoire luxembourgeois jusqu’en 2023. Le but de compléter l’offre des autres bornes publiques à courant alternatif «Chargy» permettant des vitesses de charge allant jusqu’à 22 kW et permettre une recharge rapide pour des voyages de longue distance.